•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle campagne pour recueillir des informations sur l'affaire Valérie Leblanc

La victime, Valérie Leblanc.

La victime, Valérie Leblanc.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un proche de Valérie Leblanc lance une nouvelle campagne pour tenter de recueillir des informations qui pourraient aider les policiers.

Une photo de la jeune femme qui a été retrouvée morte derrière le cégep de l'Outaouais le 23 août 2011 est partagée sur les médias sociaux dimanche pour inviter les gens qui sauraient quelque chose à se manifester.

C'est l'oncle de l'étudiante de 18 ans qui a mis sur pied cette initiative. Il fera circuler l'affiche les 23 de chaque mois. Une récompense de 10 000 $ promise dans ce dossier grâce à l'organisme Jeunesse au soleil est maintenue jusqu'en avril 2013.

L'oncle de Valérie Leblanc, Jacques Bouchard.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'oncle de Valérie Leblanc, Jacques Bouchard.

Le 23 août dernier, soit un an après la mort tragique de Valérie Leblanc, la famille et les proches de la jeune femme se sont réunis dans le boisé où son corps a été retrouvé. Ils y ont déposé une croix et une photo de la jeune fille gravée sur du granit.

La grand-mère, Huguette Leblanc, a alors affirmé que la douleur était toujours aussi vive un an après la tragédie. Elle a ajouté que la famille garde toujours espoir de voir l'enquête aboutir.

L'enquête se poursuit

La police de Gatineau a installé à deux reprises son poste de commandement au Cégep de l'Outaouais récemment afin de tenter de trouver des indices qui lui permettront de résoudre le meurtre de la jeune femme. Les policiers disent être à la recherche du « lien manquant » qui leur permettra d'expliquer le drame.

Par ailleurs, la police a créé un code QR qui permet aux utilisateurs de téléphones intelligents de télécharger sur leur appareil le portrait-robot d'un témoin important dans cette affaire.

Portrait-robot du témoin dans l'affaire du meurtre de Valérie LeblancAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Portrait robot dans l'affaire du meurtre de Valérie Leblanc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !