•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député Parrott expulsé du caucus conservateur

Jim Parrot
Jim Parrot siègera comme député indépendant. Photo: CBC
Radio-Canada

Un député de la région de Saint-Jean s'est fait montrer la porte de sortie à la suite de commentaires portant sur la dualité et le bilinguisme dans les soins de santé au Nouveau-Brunswick.

Le premier ministre David Alward a annoncé, jeudi, que Jim Parrott ne fait plus partie du caucus conservateur.

« Le membre de Fundy-River Valley ne va pas rester comme un membre de notre caucus et ça été une décision unanime par le caucus », a expliqué M. Alward au terme d'une rencontre avec l'ensemble de ses députés.

« Il y a eu plusieurs circonstances où la confiance a été brisée et nous avons travaillé avec ça, mais maintenant, ce n'est pas possible de continuer », a ajouté le premier ministre.

Le caucus progressiste-conservateur du Nouveau-BrunswickLe caucus progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick

Jim Parrott, un chirurgien cardiaque à la retraite, a été élu lors des élections de 2010.

En février, il a critiqué le gouvernement concernant l'achat d'appareil par résonnance magnétique. Plus tôt cette semaine, il s'est exprimé contre le développement de services de santé en français.

Jim Parrott siègera dorénavant en tant qu'indépendant.

Politique provinciale

Politique