•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver se bat pour conserver la base de la garde côtière de Kitsilano

Gregor Robertson maire Vancouver

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, pendant la discussion entourant la base de la garde côtière de Kitsilano au conseil municipal mardi le 18 septembre 2012.

Radio-Canada

La Ville de Vancouver demande encore une fois au gouvernement fédéral de ne pas fermer la base de la garde côtière de Kitsilano.

Ce dossier était le premier à l'ordre du jour du conseil municipal pour sa rentrée mardi.

La Ville a préparé un rapport accablant qui affirme que des vies seront en danger sans garde-côtes à Vancouver.

L'avis est partagé par le chef de pompiers de la municipalité, John McKearney.

« Il ne faut pas se demander si des vies seront perdues, il faut se demander quand . »

centre de communication de la garde côtière KitsilanoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Centre de la Garde côtière canadienne de Kitsilano.

Les 300 appels de détresse annuels auxquels répond la base de Kitsilano seront gérés par la base de Richmond, située à une vingtaine de kilomètres du port de Vancouver, à compter du printemps 2014.

Le fédéral compte ainsi économiser 800 000 $.

Le maire de Vancouver Gregor Robertson a encore espoir qu'Ottawa changera d'avis.

« Je ne comprends pas comment un gouvernement peut dire qu'il doit prendre cette décision pour des raisons budgétaires alors qu'ils avouent que des gens perdront peut-être la vie », affirme Gregor Robertson.

Le conseil municipal a l'intention de communiquer avec chaque député du gouvernement fédéral pour tenter de faire changer cette décision.

Le conseiller Kerry Jang rappelle que la Ville n'a pas été consultée avant l'annonce de la fermeture de la base et qui lui et ses collègues ont appris la nouvelle par le biais des médias.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique