•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UPAC perquisitionne au CUSM

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le CUSM en construction

Le CUSM en construction

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des enquêteurs de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) ont procédé mardi matin à une série de perquisitions dans les locaux du Centre universitaire de santé McGill.

Une douzaine d'enquêteurs de l'escouade Marteau se sont présentés tôt en matinée dans les bureaux du CUSM, au 2155, rue Guy, à Montréal, pour y rechercher de preuves et s'entretenir avec des témoins.

Du côté de l'UPAC, on parle d'une opération importante et d'envergure, sans toutefois donner davantage de précision.

Plusieurs autres perquisitions reliées à ce dossier ont été menées mardi sur l'île de Montréal, mais l'UPAC n'a pas encore révélé quels endroits ont été visités par les enquêteurs. Des arrestations pourraient avoir lieu dans les semaines à venir dans ce dossier.

Dans un communiqué, la direction du Centre universitaire de santé McGill a expliqué que l'Unité permanente anticorruption s'est présentée dans ses locaux à 8 h mardi matin. D'après la direction du CUSM, les enquêteurs étaient à la recherche « d'information concernant le processus d'attribution du contrat de partenariat public-privé associé au site Glen ».

C'est sur ce site qu'est construit le nouveau centre hospitalier universitaire de l'Université McGill, qui comprendra trois hôpitaux.

Les locaux administratifs où des perquisitions ont été menées.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les locaux administratifs du CUSM où des perquisitions ont été menées.

Photo : Karine Bastien

La direction du CUSM assure collaborer entièrement avec les enquêteurs de l'UPAC dans ce dossier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !