ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement japonais veut sortir du nucléaire d'ici 2030

La partie supérieure d'une réacteur dans la préfecture de Fukushima, au nord du Japon, le 13 septembre 2012

La partie supérieure d'une réacteur dans la préfecture de Fukushima, au nord du Japon

Photo : AFP / TEPCO

Radio-Canada

Une commission du gouvernement japonais a appelé vendredi à l'arrêt progressif de la production nucléaire d'ici 2030, un an et demi après l'accident à la centrale de Fukushima.

Le gouvernement devrait donner ultérieurement son feu vert formel à cette mesure, tournant majeur dans la politique énergétique du pays.

Avant le tsunami du 11 mars 2011 et l'accident consécutif à la centrale de Fukushima, le plus grave depuis celui de Tchernobyl en 1986, le Japon comptait 50 réacteurs en fonctionnement.

Jusqu'à la remise en service de deux unités en juillet à Ohi (ouest du Japon), tous étaient à l'arrêt pour contrôles de sécurité, maintenance programmée ou mise hors service par le tsunami, comme à Fukushima.

Le nucléaire, avant le 11 mars 2011, constituait environ 30 % de la production d'électricité au Japon.


International