•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harbour Air accepte de déplacer ses opérations

Harbour_Air

Un hydravion de la compagnie Harbour Air.

Photo : harbour-air.com

Radio-Canada

Les vols de la compagnie d'hydravion Harbour Air décolleront bientôt de la base construite près du nouveau centre des congrès de Vancouver à Coal Harbour.

Les propriétaires de Harbour Air se sont entendus avec ceux de la nouvelle base, BC Pavilion Corporation (PAVCO), pour réduire de 12 $ à 9,50 $ les frais imposés aux passagers qui en décollent ou y arrivent.

Harbour Air a également obtenu que PAVCO rallonge le quai pour des questions de sécurité.

La compagnie n'a pas eu de choix que de trouver un terrain d'entente, car il n'y avait pas d'autre endroit dans la baie pouvant accueillir une base d'hydravions.

Le vice-président de Harbour Air, Randy Writght, explique qu'ils ont tout fait pour éliminer les frais portuaires, mais cela n'a pas été possible.

Le porte-parole de l'opposition en matière de tourisme, Spencer Chandra Herbert, affirme que PAVCO est responsable du « fiasco » des hydravions qui a mené à des frais importants pour les usagers et des subventions que devront payer les contribuables.

Il ajoute que si le gouvernement libéral avait travaillé de plus près avec les représentants des compagnies d'hydravions avant de planifier la nouvelle base, le problème aurait pu être évité.

Colombie-Britannique et Yukon

Société