•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie du pont Brabant-Philippe à Gatineau : un adolescent condamné à des travaux communautaires

Le pont de bois Brabant-Philippe a été la proie des flammes le 30 décembre dernier.

Le pont de bois Brabant-Philippe a été la proie des flammes le 30 décembre dernier.

Radio-Canada

Le juge Michel Séguin du Tribunal de la jeunesse a rendu sa décision, lundi, concernant un des quatre adolescents accusés dans l'incendie du pont Brabant-Philippe à Gatineau le 31 décembre 2011.

Le jeune d'âge mineur devra effectuer 120 heures de travaux communautaires d'ici un an. Il devra aussi participer à un programme d'assistance et de surveillance intensives (PASI). Il fera en outre l'objet d'une probation de 12 mois.

La Couronne demandait plutôt une garde différée, soit une détention à la maison de 6 mois avec une probation de 12 mois. Christine Lafrance, procureure aux poursuites criminelles et pénales, respecte la décision du juge, mais se dit déçue puisque la destruction du pont a causé beaucoup de dommages à la communauté qui avait travaillé bénévolement à sa construction.

Situé près de l'aréna Campeau dans le secteur de Gatineau, le pont Brabant-Philippe enjambait la rivière Blanche et avait une vocation récréative. Il s'agissait du premier pont couvert construit au 21e siècle. Les pertes ont été estimées à plus d'un million de dollars.

En juin, la municipalité a annoncé que le pont sera reconstruit en bois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Société