•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La corneille n'oublie pas les visages

John Marzluff et une corneille

Photo : John Marzluff

Radio-Canada

Il avait déjà été démontré que les corneilles étaient capables d'identifier facilement les visages humains, mais de nouveaux travaux montrent aujourd'hui que ces oiseaux se souviennent des visages pendant plusieurs années après les avoir vus une seule fois.

Le Pr John Marzluff et ses collègues de l'Université de Washington en viennent à cette conclusion après avoir soumis des corneilles à un examen d'imagerie cérébrale alors qu'elles exécutaient des tâches cognitives complexes, liées à l'exposition à des visages. C'est la première fois qu'une telle expérience était réalisée chez un animal sauvage éveillé.

Elle a ainsi permis d'étudier les bases neurophysiologiques de leur exceptionnelle mémoire.

La mémoire sensorielle visuelle des corneilles ressemble à celles des êtres humains dans la mesure où ces oiseaux sont capables de reconnaître les visages humains et de réagir.

En 2011, la même équipe avait montré que les corneilles étaient capables d'identifier les visages dangereux pour elles, et qu'elles apprenaient à leurs congénères et à leur progéniture à reconnaître cette menace.

La même année, des biologistes autrichiens et allemands ont démontré que les corbeaux (Corvus corax) utilisaient des gestes référentiels pour communiquer entre eux.

Le saviez-vous ?

La corneille d'Amérique est l'une des rares espèces d'oiseaux capables de modifier et d'utiliser des outils afin d'obtenir de la nourriture.

Science