•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naufrage du Costa Concordia : de nouveaux enregistrements accablants

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le Costa Concordia, échoué sur les côtes de l'île italienne du Giglio le 13 janvier 2012

Le Costa Concordia, échoué sur les côtes de l'île italienne du Giglio le 13 janvier 2012

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De nouveaux enregistrements accablants captés par la boîte noire du Costa Concordia, navire échoué près d'une île italienne le 13 janvier dernier, ont été rendus publics par le quotidien italien La Stampa, dimanche.

Les conversations jusqu'alors inédites révèlent que tout au long du naufrage qui a coûté la vie à 32 personnes, le commandant Francesco Schettino n'a cessé de minimiser la gravité de la situation.

Après avoir appris que le bateau avait heurté un rocher, il aurait exigé de son chef des machines qu'il redémarre les moteurs.

Deux heures après l'impact, le commandant n'avait toujours pas ordonné l'évacuation du navire, mais a trouvé le temps de téléphoner à son épouse.

« Ma carrière de commandant est terminée. On a heurté un récif, mais je suis en train de faire une belle manoeuvre, » peut-on entendre.

Le commandant Schettino est déjà accusé d'homicide multiple par négligence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !