•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de L'Orignal restent inquiets du projet de cimenterie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En octobre 2011, l'entreprise Colacem Canada dévoilait les détails de son projet de cimenterie de 225 millions de dollars aux résidents de L'Orignal, dans l'Est ontarien. Cette annonce a suscité une opposition immédiate auprès de nombreux citoyens qui demeurent mobilisés contre le projet.

Ce projet a beau avoir le potentiel de générer des emplois, pour Charles Despins, « on ne réalise pas le développement économique d'une communauté en anéantissant la qualité, l'état de santé et la valeur des propriétés d'une partie de cette même communauté. »

Au cours des dix derniers mois, l'entreprise s'est faite discrète. Les résidents qui demeurent au nord du terrain où devrait être construite la cimenterie restent toutefois inquiets, notamment pour ce qui est des sources de pollution.

« Ce n'est pas en arrivant après une évaluation environnementale, quand on demande un changement de zonage, que c'est le temps de discuter d'enjeux comme ceux-là. C'est maintenant. »

— Une citation de  Charles Despins, résident de L'Orignal

Les opposants voudraient être mieux informés des derniers développements par leurs élus municipaux.

Le maire du canton de Champlain, Gary Barton
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire du canton de Champlain, Gary Barton

Mais au canton de Champlain, les administrateurs ne savent pas non plus ce qui se passe.

Le projet semble avoir été mis en veilleuse.

Selon le maire, Gary Barton, le canton a reçu un courrier électronique « disant qu'ils ne faisaient rien avec le projet. »



De son côté, le représentant de Colacem Canada dans la région, Moreno Capolli, dit ne pas souhaiter commenter l'évolution du dossier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...