•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Old Crow, symbole de l'insécurité alimentaire dans les communautés isolées du nord

Ces oranges se vendent à près de 9 $ au magasin général d'Old Crow, dans le Nord du Yukon.
Ces oranges se vendent à près de 9 $ au magasin général d'Old Crow au Yukon. Le transport de certaines denrées est subventionné en partie par le programme fédéral Nutrition Nord, mais cela n'est pas suffisant croient les résidents d'Old Crow.

Une des membres du comité consultatif d'un programme fédéral de subvention alimentaire encourage ses collègues à constater eux-mêmes les difficultés vécues à Old Crow, un village dans le Nord du Yukon qu'aucune route ne relie au reste du territoire.

Kathy Nukon, qui siège au comité consultatif de Nutrition Nord, reçoit régulièrement les plaintes de ses concitoyens et n'a pas l'impression d'être entendue auprès de ses collègues.

Elle invite le comité à tenir sa prochaine réunion à Old Crow.

Les membres de la Première Nation Vuntut Gwetch'In dépendent de l'avion pour s'approvisionner. La nourriture est donc dispendieuse dans le village, parfois même aussi chère que le coût du transport.

Un résident, Robert Bruce, explique qu'il a récemment payé 108 $ de frais de bagages excédentaires pour transporter une épicerie d'une valeur de 180 $ depuis Whitehorse.

En outre, les solutions de rechange sont toutes aussi coûteuses. Au magasin général, les prix sont souvent hors de portée, ce qui décourage l'achat d'aliments sains pour la santé et favorise l'achat de denrées moins onéreuses, souvent plus calorique, plus riche en sel et en sucre.

Les résidents se plaignent également de la fraîcheur des aliments qui leur sont transportés.

Le programme Nutrition Nord

Le programme fédéral de subventions au transport Nutrition Nord a été implanté en avril 2011 pour pallier ses problèmes, mais il ne finance que certains produits ciblés.

Ces couches jetables pour bébé ce vendent à plus de 71 $ dans le magasin général d'Old Crow, dans le Nord du Yukon.Ces couches jetables pour bébé ce vendent à plus de 71 $ dans le magasin général d'Old Crow.

Sous l'ancien programme Aliments poste, le transport de toutes les denrées était subventionné, dont la nourriture, les produits ménagers et les fournitures de chasse et pêche.

Actuellement, les résidents d'Old Crow bénéficient de fruits, de légumes et de lait subventionnés à 2,70 $ le kilogramme. Toutefois, certains aliments, comme les farines et les pâtes, ne sont éligibles qu'à 90 cents le kilo.

Les articles de toilette ne seront par ailleurs plus admissibles à la subvention à compter du 1er octobre.

Le gouvernement fédéral ne se soucie pas vraiment de nous.

Robert Bruce, résident d'Old Crow

L'insécurité alimentaire constatée par l'ONU

En mai dernier, le rapporteur onusien Olivier De Schutter a relevé le « paradoxe d'un pays riche [...] admiré et respecté pour ses droits de la personne », mais dans lequel une famille sur 10 ayant un enfant de moins de six ans ne peut le nourrir de façon adéquate.

Il a entre autres recommandé que les communautés soient mieux informées sur les mécanismes du programme Nutrition Nord. Il a aussi noté qu'il devenait plus difficile pour certaines communautés innues et des Premières Nations de chasser, de pêcher et de ramasser des fruits, en partie à cause de la hausse du prix de l'essence et de leurs équipements.

Selon le rapporteur, « ces communautés ont un accès à la nourriture dont leurs régimes alimentaires dépendent, des aliments qui sont très nutritifs et sains ».

La ministre de la Santé du Canada, Leona Aglukkaq, avait lié l'insécurité alimentaire dans le Nord aux efforts des activistes environnementaux.

Société