•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand'Maison, en or et en record

Valérie Grand'Maison
Valérie Grand'Maison Photo: La Presse canadienne / Greg Baker
Radio-Canada

Après deux médailles d'argent, Valérie Grand'Maison a goûté à l'or vendredi aux Jeux paralympiques de Londres.

L'athlète de 24 ans a remporté le 200 m QNI (SM13) avec un record du monde en 2 min 27 s 64/100 pour procurer au Canada sa 5e médaille d'or. Le pays totalise maintenant 27 médailles (5-14-8).

« Je ne m'attendais pas à un record du monde, a avoué Grand'Maison. C'est ce pour quoi je m'entraîne. C'est ce pour quoi je travaille si fort et que je fais tellement de sacrifices : pour me surprendre. Cela en vaut vraiment la peine. C'est la meilleure sensation au monde. »

Grand'Maison avait déjà décroché l'argent au 100 m et 50 m libre à la piscine londonienne.

Plus tôt dans la journée, l'Albertaine Amber Thomas a remporté l'argent au 400 m libre (S11). Thomas a terminé au 2e rang en 5:15,48, tout juste derrière l'Allemande Daniela Schulte, médaillée d'or. La Canadienne n'a cédé que 1,12 s à la gagnante.

En athlétisme, Brent Lakatos de Dorval au Québec a mis la main sur sa troisième médaille d'argent à Londres avec le 2e rang du 200 m (T53) en 25,85 s.

Il a terminé derrière le Chinois Li Huzhao (25,61).

Brent LakatosBrent Lakatos à Londres Photo : Phillip MacCallum / Comité paralympique canadien

« Une médaille et deux records personnels en une même journée, je ne peux pas demander plus, a indiqué Lakatos. Toute la course s'est bien déroulée pour moi. J'ai connu un très bon départ. J'ai gagné les 100 premiers mètres, mais en sortant de la courbe, le Chinois a pris de la vitesse et m'a dépassé. »

Brent Lakatos a aussi remporté des médailles d'argent aux 400 et 800 m à Londres.

« J'espérais gagner des médailles, a-t-il poursuivi. J'aurais été satisfait avec une seule. Je suis extrêmement content des résultats que j'ai obtenus. »

Le Québécois Éric Gauthier, de Sherbrooke, ne s'était pas qualifié pour la finale. Il a terminé au 5e rang de sa vague en 28,26 s.

La Sherbrookoise Diane Roy a terminé au pied du podium au 1500 m (T54) en 3:37,17. L'Américaine Tatyana McFadden a remporté l'or en 3:36,42. L'autre Canadienne en finale, Keira-Lyn Frie, a pris le 8e rang.

Diane Roy participera au marathon dimanche.

Jason Dunkerly d'Ottawa et son guide Joshua Karanja sont également montés sur la 2e marche du podium au 5000 m pour athlètes malvoyants.

L'Ontarienne Victoria MacLachlan a remporté la médaille de bronze au 100 m (T35). L'athlète canadienne a négocié la distance en 16,42 secondes.

Elle a fini à 98 centièmes de la gagnante, la Chinoise Liu Ping.

En paracyclisme, Robert Labbé a fini au 6e rang de la course en ligne (H1). L'athlète de Bellechasse au Québec a négocié le parcours en 1:59:44.

Basketball masculin

Au basketball masculin, le Canada a atteint jeudi soir la finale du tournoi paralympique grâce à une victoire difficile de 69 à 52 sur la Grande-Bretagne.

Les deux équipes s'étaient déjà rencontrées en phase de groupe, et les Canadiens avaient aussi gagné (70-54).

« Ça a été plus difficile cette fois-ci, a admis David Eng, de Montréal. Ça a été serré beaucoup plus longtemps. Ils ont eu le temps de se réchauffer et de s'accoutumer. »

Patrick AndersonPatrick Anderson de l'équipe canadienne de basket en fauteuil roulant Photo : PC / Ricardo Moraes

L'Albertain Patrick Anderson a mené l'attaque canadienne avec 17 points. Le Manitobain Joey Johnson (15 points), Bo Hedges (12 points) de Colombie-Britannique, et Eng (11 points) ont aussi contribué à la victoire.

Plus de 5000 spectateurs ont assisté à la rencontre, ce qui a mis de l'ambiance au North Greenwich Arena.

« C'est toujours un peu énervant de jouer devant une grosse foule. Mais une fois la première demie passée, nous avons pu nous calmer », a conclu Eng.

En finale, les Canadiens affronteront à nouveau les Australiens. Les deux équipes avaient disputé la médaille d'or aux Jeux d'Athènes et de Pékin. En 2004, c'est le Canada qui l'avait emporté, tandis que l'Australie s'était imposée en 2008.

La finale aura lieu samedi à 16 h 15 (HAE).

Les Chinoises trop fortes

Les basketteuses canadiennes ont terminé leur parcours paralympique. En match de classement pour la 5e place, les joueuses du Canada se sont inclinées 70-73 devant les Chinoises.

« Nous savions qu'elles allaient être fortes, mais c'est nous qui n'avons pas joué comme nous le voulions. Nous avons manqué d'intensité tout le long du match », a admis la Québécoise Cindy Ouellet, qui a inscrit 14 points dans la rencontre.

Après 20 minutes de jeu, c'était l'égalité 29-29. Les Chinoises, plus constantes au panier, ont pris l'avance 47 à 42 dans le troisième quart.

Un gros effort en fin de match a permis aux Canadienens de reprendre les commandes 62-59 grâce à 12 points sans riposte, mais en vain.

« Nous savions que nous pouvions gagner ce match, mais nous n'avons pas joué en équipe. Elles ont été plus fortes que nous », a conclu Cindy Ouellet.

Une demie durement acquise

Au rugby, les Canadiens ont accédé aux demi-finales du tournoi paralympique grâce à une victoire très serrée de 53-52 sur les Suédois.

« Nous nous sommes levés ce matin avec beaucoup de pression, mais notre expérience nous a aidés à bien la gérer », a reconnu le Québécois Fabien Lavoie.

Grâce à cette victoire, le Canada termine la ronde préliminaire au 2e rang du groupe B avec deux victoires et une défaite. Les Australiens, invaincus depuis le début du tournoi, sont en tête.

En demi-finales, les Canadiens affronteront les Américains samedi après le duel entre l'Australie et le Japon.

Autres sports

Sports