•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections partielles en Ontario : la majorité échappe au gouvernement libéral

Catherine Fife arrive au quartier général du NPD dans la circonscription de Kitchener-Waterloo.

Catherine Fife arrive au quartier général du NPD dans la circonscription de Kitchener-Waterloo.

Photo : Radio-Canada/Christian Noël

Radio-Canada

Les libéraux conservent leur fief de Vaughan, mais c'est le NPD qui remporte l'élection partielle dans la circonscription de Kitchener-Waterloo jeudi soir. Le gouvernement minoritaire de l'Ontario devait gagner les deux scrutins pour obtenir la majorité à l'Assemblée législative.

Onze mois après l'élection générale, le gouvernement de Dalton McGuinty reste minoritaire avec 53 sièges sur 107.

Le premier ministre de l'Ontario s'est rendu en soirée dans le quartier général des libéraux de la circonscription de Vaughan. Dans un discours, il a d'abord remercié les électeurs dans les deux circonscriptions ainsi que tous les candidats.

« Gagner une élection partielle alors que l'on est au gouvernement n'est jamais facile lorsque l'on est dans une période favorable et nous sommes dans une période difficile », a déclaré Dalton McGuinty. « Nous allons continuer de travailler avec les partis d'opposition », a-t-il ajouté.

Kitchener-Waterloo

La candidate néo-démocrate, Catherine Fife, a gagné l'élection partielle dans la circonscription de Kitchener-Waterloo.

Le candidat libéral Eric Davis, en troisième position, a admis : « On savait que l'élection allait être difficile. J'ai fait de mon mieux ».

Dans un communiqué publié jeudi soir, le chef des conservateurs, Tim Hudak, a accusé les syndicats d'avoir aidé les néo-démocrates à gagner cette élection.

« Les résultats de ce soir ont montré que les syndicats du secteur public de toute la province ont eu l'occasion de concentrer leurs ressources et de critiquer les gels de salaires que nous appuyons », a dit Tim Hudak.

« Ils ont acheté Kitchener-Waterloo et maintenant nous pouvons nous attendre à ce que les autres contribuables de l'Ontario paient pour ça, alors que le NPD concluera plus d'accords sur le budget avec les libéraux au pouvoir », a-t-il ajouté.

Dans Kitchener-Waterloo, le siège est devenu vacant le printemps dernier, lorsque la députée conservatrice, Elizabeth Witmer, a été recrutée par le gouvernement libéral pour diriger la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT). Des critiques avaient qualifié cette nomination d'électoraliste.

Vague orange

Dans Kitchener-Waterloo, les néo-démocrates ont remporté une circonscription qui appartenait aux conservateurs depuis plus de 20 ans.

Selon le politologue Patrice Dutil de l'Université Ryerson à Toronto, cette victoire s'inscrit au sein d'un mouvement.

« C'est fort probable que ce soit une vague néo-démocrate qui s'annonce. Au fédéral, le parti de Thomas Mulcair est beaucoup plus modéré qu'il l'était auparavant. Le NPD veut et sent le pouvoir et est prêt à élargir son programme pour attirer une foule de nouveaux électeurs. En Ontario, Andra Horwath s'inscrit dans la même mouvance », souligne-t-il.

Vaughan

Steven Del Duca est le candidat des libéraux dans la circonscription de Vaughan.

Steven Del Duca est le candidat des libéraux dans la circonscription de Vaughan.

Photo : Radio-Canada/Sophie Hautcoeur

Le candidat libéral, Steven De Duca, a remporté l'élection partielle dans la circonscription de Vaughan.

Le siège a été détenu par l'ex-ministre des Finances, le libéral Greg Sorbara, pendant 20 ans au cours des 22 dernières années. Celui-ci a démissionné pour mieux préparer le parti, en tant que stratège, aux prochaines élections générales et afin de passer plus de temps avec sa famille.

Le NPD détient désormais 18 sièges à Queen's Park et le Parti progressiste conservateur reste avec 36 sièges.

Le taux de participation pour le vote par anticipation est de 6 % à Kitchener-Waterloo, où 97 817 électeurs sont inscrits, et de 2 % à Vaughan, qui compte 125 781 électeurs inscrits.

Les bureaux de vote sont restés ouverts de 9 h à 21 h jeudi.

Ontario

Politique