•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réactions en Outaouais à la démission de Jean Charest

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les députés libéraux de l'Outaouais ont appris avec tristesse le départ de la vie politique de leur chef Jean Charest, au lendemain de l'élection provinciale.

La députée de Gatineau, Stéphanie Vallée, a fait mes premiers pas en politique aux côtés de M. Charest. Elle estime que le Québec perd un grand homme. « Je réalise qu'on avait quelqu'un de très grande qualité pour diriger le Québec », dit-elle. Elle souligne sa grande écoute, se rappelant qu'il était attentif aux interventions de chacun lors des caucus.

Souvent, les commentaires qu'on entendait étaient très lourds, très sévères. Alors que les gestes qu'il a posés ont permis au Québec de traverser une crise économique mondiale.

Une citation de :Stéphanie Vallée, députée de Gatineau

De son côté, le député de Chapleau, Marc Carrière, parle avec émotion du grand homme d'État qu'était Jean Charest. « C'est quelqu'un d'une grande vision et d'un amour profond du Québec », estime-t-il.

Les libéraux doivent maintenant trouver un nouveau leader. Pour Marc Carrière, Jean Charest servira de modèle. Il souligne que l'ancien chef avait un attachement pour l'Outaouais y avant vécu alors qu'il était député fédéral.

Par ailleurs, les députés Carrière et Vallée notent que l'équipe des députés libéraux en Outaouais est forte et qu'ils continueront à être bien présents lorsque le prochain chef sera désigné. « On a toujours réussi à faire passer les messages, estime Stéphanie Vallée. Je suis persuadée que mes quatre collègues et moi, on sera en mesure de continuer de faire ce travail-là. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !