•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des phares à l'Île-du-Prince-Édouard pourraient être bientôt protégés

Phare

Le phare de Cap-Egmont (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard compte donner à certains phares la désignation de lieu patrimonial, ce qui serait un moyen de les préserver.

Le gouvernement fédéral propose de remettre une quarantaine de phares dans la province à des organisations locales.

Dans les quotidiens, en fin de semaine dernière, le provincial a annoncé son intention de désigner 13 de ces phares comme lieux patrimoniaux. Celui de Cap-Egmont, dans la région d'Évangéline, fait partie de cette liste.

En raison de cette désignation, les futurs propriétaires se verraient imposer de nombreuses contraintes, notamment sur la préservation de l'aspect extérieur des phares ou s'ils veulent les rénover.

L'Association touristique d'Évangéline ne sait pas encore ce que la désignation du phare du Cap-Egmont comme lieu patrimonial aurait comme conséquence sur les projets de mise en valeur.

Les gens qui le désirent ont 30 jours pour exprimer leur opposition à cette désignation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie