•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Richmond : victoire pour la fille d'Yvon Vallières, Karine Vallières

La nouvelle députée de Richmond, Karine Vallières
Radio-Canada

C'est par une mince majorité de 269 voix que la libérale Karine Vallières a remporté la victoire dans Richmond devant Étienne-Alexis Boucher du Parti québécois.

La lutte a été très chaude tout au long de la soirée. Karine Vallières a été nommée gagnante tard en soirée. « C'est une belle victoire. Je suis vraiment très heureuse du mandat de confiance que m'ont donné les électeurs de Richmond. Une élection demeurera toujours une élection, il ne faut jamais s'avouer vaincue tant que les derniers résultats ne sont pas sortis. »

Karine Vallières est la fille d'Yvon Vallières qui a dirigé les destinées de Richmond pendant près de 40 ans. Coordonnatrice des communications au sein de la Caisse Desjardins des Métaux Blancs, Mme Vallières a travaillé également aux côtés de la ministre libérale Monique Gagnon-Tremblay à titre d'attachée politique.

Quelque temps après l'annonce du retrait de la vie politique d'Yvon Vallières, sa fille a annoncé qu'elle souhaitait lui succéder.

Très présents dans la campagne électorale, les dossiers de l'exploitation de l'amiante et de la relance de Mine Jeffrey seront au coeur de l'action politique des prochaines semaines de la nouvelle députée. « J'entends être derrière les gens de la région d'Asbestos, derrière le projet de Mine Jeffrey et derrière le gouvernement du Parti québécois pour faire en sorte que le projet de Mine Jeffrey soit mené à bon port. Il faudra voir, dans un contexte de gouvernement minoritaire, comment ce dossier sera traité », a-t-elle souligné.

Positif malgré la défaite

Le député sortant de Johnson, Étienne-Alexis Boucher, encaisse la défaite avec ses partisans.Le député sortant de Johnson, Étienne-Alexis Boucher, encaisse la défaite avec ses partisans.

Autrefois député de Johnson, le péquiste Étienne-Alexis Boucher a été élu en 2008 par une majorité de 2502 voix. Après le nouveau découpage électoral, il a choisi de se présenter dans Richmond qui comptera 13 000 des électeurs qu'il dessert actuellement dans Johnson.

Celui qui était le seul député du Parti québécois en Estrie jusqu'à hier voit tout de même du positif dans cette défaite. « Si nous n'avons pas pu aller chercher une victoire qui aurait été historique dans Richmond, on a de bonnes raisons de se réjouir. Nous sommes allés chercher Sherbrooke et Saint-François. On a doublé notre députation en Estrie », a-t-il rappelé à la trentaine de militants présents à la Brasserie du lac Brompton.

Il continuera à s'impliquer en politique tant que le Québec ne sera pas un pays.

Auparavant, il avait occupé les postes de conseiller municipal à Saint-Denis-de-Brompton et d'attaché politique pour l'ex-député péquiste, Claude Boucher, dont il est le fils.

Résultats finaux

  • Karine Vallières -PLQ- 15 962 voix
  • Étienne-Alexis Boucher -PQ- 15 693 voix
  • Marie-Soleil Perron -CAQ- 9741 voix
  • Colombe Landry -QS- 1858 voix

Suivre @genevieveproulx (Nouvelle fenêtre)

Suivre @RC_Estrie (Nouvelle fenêtre)

Estrie

Politique