•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dr Réjean Hébert remporte Saint-François par une mince majorité

Le nouveau député de Saint-François, Réjean Hébert
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après sa deuxième tentative pour ravir la circonscription de Saint-François, l'ex-doyen de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke, Réjean Hébert, a remporté finalement l'élection.

Après le dépouillement des 240 boîtes de scrutin, le péquiste avait 110 voix d'avance devant Nathalie Goguen du Parti libéral. Éric Giroux de la CAQ était loin derrière.

Après avoir représenté la circonscription pendant 27 ans, la libérale Monique Gagnon-Tremblay avait annoncé qu'elle tirait sa révérence l'été dernier. En 2008, elle avait remporté l'élection par 1346 voix devant le Dr Hébert.

« Il faut se rendre compte qu'on a remporté un chateau fort libéral ce soir et on a ramené le comté de Saint-François au Parti québécois. »

— Une citation de  Réjean Hébert

« Je me sens outillé pour représenter Saint-François à l'Assemblée nationale. Nous avons du pain sur la planche. Nous aurons de lourdes responsabilités. D'abord, régler la crise étudiante et ensuite assainir les moeurs politiques avec la Commission Charbonneau qui va battre son plein. Je vous rappelle mon engagement solennel de fournir un médecin de famille pour chaque citoyen », a-t-il dit devant une centaine de militants réunis dans son local électoral du quartier est de Sherbrooke.

Médecin gériatre, Réjean Hébert a fondé le Centre de recherche sur le vieillissement de l'Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke en 1988. Il est maintenant médecin-conseil à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

La candidate défaite dans Saint-François, Nathalie Goguen, prend connaissance des résultats avec l'ex-députée, Monique Gagnon-Tremblay.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La candidate défaite dans Saint-François, Nathalie Goguen, prend connaissance des résultats avec l'ex-députée, Monique Gagnon-Tremblay.

C'est la conseillère municipale sherbrookoise Nathalie Goguen qui tentait de succéder à Monique Gagnon-Tremblay pour le Parti libéral. Mme Goguen représente les citoyens du district de Beckett depuis 2009. En 2008, alors qu'elle portait les couleurs libérales, Mme Goguen avait tenté de ravir la circonscription fédérale de Sherbrooke au bloquiste Serge Cardin où elle avait obtenu 20 % des voix.

« Je suis très fière de moi. Ce n'est pas beaucoup 110 voix. Personne ne pensait que je pourrais être si près de Réjean Hébert. J'y étais presque. La démocratie a parlé. Ce n'est que partie remise. J'ai encore le désir de devenir députés de Saint-François », a-t-elle dit ouvrant la porte sur un possible retour comme candidate pour le PLQ.

Quant à un possible recomptage, Nathalie Goguen a expliqué qu'elle en discuterait avec le service judiciaire de son équipe. « Nous verrons le nombre de bulletins rejetés. Je ne sais pas encore. »

La mère de quatre enfants s'était fait connaître du public pour avoir volé au secours de la famille Borja, des réfugiés colombiens menacés d'expulsion du Canada.

Résultats finaux

  • Réjean Hébert -PQ- 15 353 voix
  • Nathalie Goguen -PLQ- 15 243 voix
  • Éric Giroux -CAQ- 7615 voix
  • André Poulin -QS- 2111 voix

Suivre @genevieveproulx (Nouvelle fenêtre)

Suivre @RC_Estrie (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !