•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bilan de la campagne sur les réseaux sociaux

Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les partis se sont livré une chaude lutte sur les réseaux sociaux pendant les cinq semaines de la campagne électorale. Au final, le Parti québécois (PQ) s'est détaché du peloton, tant au niveau de la page du parti que de celle de Pauline Marois. La première compte plus de 73 000 abonnés, la seconde plus de 85 000.

Derrière lui se trouvent Option nationale et Québec solidaire, tous deux aux alentours de 20 000 abonnés. Viennent ensuite la Coalition avenir Québec et le Parti libéral du Québec, en dessous de la barre des 10 000 abonnés.

Sur Twitter, le PQ a fini par dépasser Québec solidaire pour frôler les 20 000 abonnés. Les trois autres partis forment un peloton au-dessus des 10 000 abonnés.

Au niveau des chefs, la donne s'avère différente. Amir Khadir reste le politicien québécois le plus suivi, avec plus de 30 000 abonnés. Il est suivi de François Legault, qui s'approche des 25 000 twitteurs, puis de Jean-Martin Aussant. Ni Jean Charest ni Pauline Marois ne possèdent de compte.

Les partis sur Facebook (cliquez pour agrandir)

Les chefs sur Facebook (cliquez pour agrandir)

Les partis sur Twitter (cliquez pour agrandir)

Les chefs sur Twitter (cliquez pour agrandir)

Pour me joindre :

Suivre @fdaudens (Nouvelle fenêtre)

ou
florent.daudens@radio-canada.ca (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !