•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pâtes et papiers : des retraités interpellent les partis

Une centaine de retraités sont venus manifester leur mécontentement.

Une centaine de retraités sont venus manifester leur mécontentement.

Radio-Canada

Plus d'une centaine de retraités du secteur des pâtes et papiers de Québec, Saguenay, Donnacona et Clermont se sont rassemblés mercredi après-midi devant l'usine de Papiers White Birch de la capitale.

Ils ont demandé aux partis politiques de protéger les régimes de retraite des travailleurs québécois. Ils ont également dénoncé le peu d'attention accordé au cours de la présente campagne électorale aux retraités.

« Pourquoi on touche toujours aux retraités? C'est un salaire différé, nous l'avons payé, on y a droit et on va se battre! », s'est exclamé Jean-Paul Lizotte, un retraité d'AbitibiBowater à Donnacona.

« Un gouvernement qui ne peut pas défendre les intérêts des travailleurs n'a pas d'affaire au pouvoir », a pour sa part affirmé André Vachon, un travailleur de la construction venu appuyer les retraités.

À l'usine de Papiers White Birch, les retraités ont notamment dû encaisser des pertes de 30 % à 40 % de leurs régimes de retraite.

Les ex-travailleurs d'AbitibiBowater et de Papiers White Birch à Québec, Saguenay, Donnacona et Clermont ont également amorcé la formation d'une coalition pour sensibiliser les politiciens à leur situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Économie