•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune autochtone d'Ottawa dénonce le nom des «Redskins»

Ian Campeau juge que le nom de l'équipe de football amateur de Nepean est inapproprié
Ian Campeau juge que le nom de l'équipe de football amateur de Nepean est inapproprié

Un citoyen d'Ottawa demande à ce qu'une équipe de football amateur change de nom. Ian Campeau, un jeune autochtone, soutient que le nom des « Redskins de Nepean », qui signifie littéralement « peau rouge », est raciste et offensant pour son peuple.

Il a lancé une campagne de sensibilisation dans les médias sociaux et déjà 800 personnes soutiennent son initiative. Par contre, le conseil d'administration de l'équipe et les entraîneurs n'ont toujours pas répondu à sa demande.

Ian CampeauIan Campeau

Ian Campeau va même jusqu'à demander aux gens de boycotter les commanditaires de l'équipe de football amateur.

La conseillère municipale Jan Harder juge que la bataille du jeune homme est vaine puisqu'il s'agit d'une organisation sportive qui existe depuis plusieurs décennies.

Elle estime qu'Ian Campeau cherche à susciter la controverse là où il n'y en a pas.

De son côté, le professeur en études autochtones de l'Université d'Ottawa, George Sioui, estime que que l'utilisation de ce terme contribue à perpétuer les stéréotypes associés aux autochtones.

Ces mots-là ont été inventés pour déposséder les autochtones et diminuer leur importance historique. Cinq cents ans plus tard, on n'a plus besoin de les utiliser.

George Sioui, professeur en études autochtones de l'Université d'Ottawa

Ce n'est pas la première fois que ce genre de polémique survient dans la région. À la fin des années 1990, l'équipe de basketball de l'école secondaire Carleton Sud avait changé le nom de l'équipe des « Redskins » pour celui de « Storm ».

Ottawa-Gatineau

Société