•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bilinguisme : Alcool NB doit poursuivre ses efforts

Une succursale d'Alcool NB.

Une succursale d'Alcool NB.

Photo : Radio-Canada/Michel Nogue

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alcool Nouveau-Brunswick examine la qualité des services en français qu'elle offre dans ses magasins à la suite d'une plainte d'un client de Moncton.

Jean-Guy Duguay a déposé une plainte au bureau du Commissaire aux langues officielles en avril dernier.

M. Duguay dit s'être senti humilié lorsqu'il a tenté d'obtenir un service en français au comptoir du magasin du boulevard Vaughn Harvey de Moncton.

Un autre employé bilingue est intervenu rapidement, mais le plaignant n'a pas aimé devoir demander d'être servi dans sa langue.

« Ce n'est pas à moi qui ai autre chose à faire dans la vie d'exiger ce service-là. Il devrait être disponible en tout temps à une des caisses au moins quelque part », explique Jean-Guy Duguay.

Le Bureau du commissaire aux langues officielles a conclu après enquête que les services bilingues au magasin étaient inadéquats.

Alcool Nouveau-Brunswick dit avoir entrepris des démarches pour se conformer à la Loi sur les langues officielles. La société a, entre autres, embauché un expert pour réviser le nombre d'employés bilingues dans tous ses magasins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie