•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C.-B. : le vaccin contre la grippe ou le masque pour les travailleurs de la santé

Chargement de l’image

Un vaccin contre la grippe.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi que dès la prochaine saison de grippe, les travailleurs de la santé de la Colombie-Britannique qui sont en contact avec des patients devront se faire vacciner contre la grippe ou porter un masque.

Le ministère de la Santé donne ainsi suite à une recommandation du médecin-chef de la province, le Dr Perry Kendall.

« La grippe entraîne plus de décès chaque année que l'ensemble de toutes les autres maladies pour lesquelles il existe un vaccin », explique le Dr Kendall. « Les personnes hospitalisées sont plus vulnérables aux complications de la grippe que les autres », ajoute-t-il.

La Colombie-Britannique devient ainsi la première province au Canada à mettre en place une telle mesure.

Toutefois, plusieurs organisations de santé américaines ont déjà adopté une politique semblable.

Le ministère de la Santé note que la nouvelle politique a entre autres été adoptée en raison du peu de travailleurs de la santé qui se font vacciner chaque année.

Le vaccin leur est offert gratuitement, mais moins de 50 % d'entre eux le demandent.

La nouvelle politique s'applique à tous les travailleurs de la santé, y compris les administrateurs, les médecins, les bénévoles, les étudiants, et les fournisseurs qui ont des contacts avec les patients dans des hôpitaux, des centres de traitements à long terme ou dans des cliniques communautaires gérées par la province.

Vaccin universel

Il y a toutefois un espoir à l'horizon pour les travailleurs de la santé qui préfèrent éviter les aiguilles.

Un groupe de chercheurs de Winnipeg, mené par un Québécois, est en voie de mettre au point un vaccin universel contre la grippe.

S'il y parvient, le vaccin annuel contre la grippe saisonnière ne serait plus nécessaire, car une seule dose suffirait à combattre le virus pour toute une vie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !