•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les marathoniens cinquantenaires aussi en forme que les plus jeunes

Marathoniens
Marathoniens

Une nouvelle étude de l'Université du Manitoba démontre que les marathoniens de plus de 50 ans récupèrent aussi vite que ceux qui sont âgés de 18 à 40 ans. Toute anomalie cardiaque survenue lors d'un marathon disparaît dans la semaine suivant la compétition.

Les chercheurs ont examiné 25 marathoniens confirmés de 50 ans et plus. Ils ont découvert que les marathoniens n'avaient pas à craindre de dommages permanents au coeur, même s'ils avaient courru toute leur vie.

« Il n'y pas eu de preuve de dégâts permanents au coeur provenant de marathons à répétition chez les personnes de plus de 50 ans », a déclaré l'auteur de l'étude, Davinder Jassal, professeur agrégé de médecine, de radiologie et de physiologie à la Faculté de médecine de l'Université du Manitoba et enquêteur principal du centre de recherche de l'Hôpital Saint-Boniface.

On savait déjà que chez les coureurs âgés de 18 à 40 ans, le côté droit du coeur se gonfle et arrête de fonctionner comme d'habitude à l'issue d'un marathon, mais qu'il finit par retrouver son rythme normal au bout d'une semaine.

Aujourd'hui, les chercheurs confirment qu'il en va de même chez les quinquagénaires.

Cette découverte réjouit Kevin Anseeuw, un coureur de 52 ans comptant 19 marathons à son actif, qui aime pouvoir, de temps en temps, remettre les jeunes à leur place.

Il dispose désormais d'une raison scientifique pour poursuivre la course. Toutefois, pour qu'un coeur de plus de 50 ans récupère aussi vite que celui de Kevin Anseeuw, il faut s'entraîner, car les risques de crise cardiaque augmentent avec l'âge.

La clé du succès réside dans le temps que l'on se donne pour progresser, selon Alphonse Bernard, entraîneur de marathoniens depuis 40 ans.

« Je sais qu'il y a des gens qui se fixent pour objectif d'être capable de terminer un marathon en un an. Vraiment, je déconseille cela. Une des choses à faire en premier est d'améliorer sa vitesse », affirme-t-il.

Manitoba

Activités sportives