•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les décès dans les fermes sont ignorés, selon la Fédération des travailleurs de l'Alberta

Tracteurs
Radio-Canada

La Fédération des travailleurs de l'Alberta reproche au gouvernement provincial de ne plus rapporter le nombre et la nature des décès dans les fermes.

Selon le syndicat, cela démontre que les travailleurs du secteur de l'agriculture ne comptent pas en Alberta.

« Cette décision d'arrêter de rapporter le nombre et la nature des décès survenus à la ferme aide à cacher le vrai problème, qui est l'incapacité de la province à protéger ses fermiers en milieu de travail », affirme lundi la porte-parole de la Fédération, Nancy Furlong, par voie de communiqué.

Le syndicat soutient que l'Alberta est la seule province canadienne où les employés de ferme ne sont pas couverts par des lois sur la santé et la sécurité au travail. Les travailleurs sont également exclus des lois relatives aux heures de travail, aux heures supplémentaires et aux indemnités de congé, selon la Fédération des travailleurs de l'Alberta.

Une enquête judiciaire sur la mort du travailleur Kevin Chandler dans sa ferme près de High River en 2008 avait pourtant recommandé que les employés du secteur agricole soient protégés par ces lois.

« C'est le devoir du gouvernement de protéger les travailleurs, mais c'est aussi son devoir de rapporter les morts et blessés », ajoute Mme Furlong.

Le syndicat affirme que la province a annoncé dans un site web gouvernemental sa décision de ne plus rapporter les décès et qu'aucune explication n'avait été fournie.

Le personnel du ministère de l'Agriculture n'était pas disponible pour commenter la situation.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Agro-industrie