•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'homophobie doit être combattue sur le terrain, estime Québec solidaire

Manon Massé et Amir Khadir
Manon Massé et Amir Khadir
Gaétan Pouliot

Québec solidaire (QS) promet d'augmenter les sommes allouées aux organismes communautaires qui travaillent avec les minorités sexuelles pour lutter contre l'homophobie, a annoncé samedi le coporte-parole, Amir Khadir, en marge de la fête de la Fierté gaie, à Montréal. 

Si elle est portée au pouvoir le 4 septembre prochain, la formation de gauche financera les 200 organismes qui oeuvrent sur le terrain avec les gais et lesbiennes en utilisant l'enveloppe de 350 millions de dollars supplémentaires qu'elle compte allouer aux organismes communautaires, quel que soit leur champ d'action.

« Beaucoup trop d'organismes peinent à remplir leur mission et à se développer, à cause d'un manque de financement », a affirmé la candidate de Québec solidaire Manon Massé, qui participait au point de presse.

Les groupes qui travaillent avec les jeunes, les communautés culturelles et avec les gais et lesbiennes en région sont particulièrement sous-financés. « La réalité des jeunes gais et lesbiennes, transgenres, transsexuels et queer, on sait que ce n'est pas une réalité montréalaise », a expliqué Mme Massé.

Une moustache source de discrimination

Celle qui défend les couleurs du parti dans Sainte-Marie-Saint-Jacques, circonscription qui comprend le Village gai de Montréal, est elle-même victime de moqueries sur son apparence.

« Moi, toutes les insultes qu'on inscrit sur mes pancartes, c'est pas parce que j'ai pas l'air d'une femme. C'est parce que je porte une moustache. Et ça dérange. »

Manon Massé

Manon Massé rendra un immense service « à tous ceux qui veulent sortir des conventions » si elle est élue, croit d'ailleurs Amir Khadir.

« J'avais encore beaucoup de difficulté à comprendre - pas à accepter, mais à comprendre - l'insistance de Manon [...] à garder sa moustache », a-t-il admis lors d'un point de presse.

« Puis, pendant quelques secondes, j'ai pensé : ''Manon va aller à l'Assemblée nationale [...] avec cette moustache. Quel service elle va rendre à tous ceux qui veulent sortir des conventions! Quel service », a-t-il ensuite lancé.

Pancarte de Manon MasséAffiche de Manon Massé Photo : PC / Paul Chiasson

La formation de gauche veut aussi qu'il y ait plus de sensibilisation dans les écoles du Québec, afin de prévenir la violence et l'intimidation envers les jeunes gais et lesbiennes. Des intervenants de divers milieux pourraient ainsi rencontrer les élèves dans les classes.

Par ailleurs, Québec solidaire estime qu'il faut faciliter le processus de changement de sexe dans les documents légaux du gouvernement, trop long et restrictif. « C'est une mesure qui ne coûte rien, mais qui va faire du bien à énormément de personnes », a dit Manon Massé.

Bisexuel : Qui a des relations sexuelles aussi bien avec des hommes que des femmes.

Hétérosexisme : Système de pensée idéologique faisant de l'hétérosexualité la norme unique à suivre en matière de pratique sexuelle.

Queer : Personne qui s'oppose à une définition de l'identité sexuelle basée sur des catégories ou des normes définies et reconnues par la collectivité.

Transgenre : Personne qui ne se sent pas à l'aise dans son identité sexuelle et qui la rejette en tout ou en partie.

Transsexuel : Personne qui a changé de sexe.

Source : Petit Robert et Office québécois de la langue française


Pour me joindre :

gaetan.pouliot@radio-canada.ca

Suivre @gaetanpouliot (Nouvelle fenêtre)

Politique