•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Audiences publiques sur les questions environnementales autour du projet Bipole 3

Le tracé de la future ligne de transmission d'électricité Bipole 3 au Manitoba.
Le tracé de la future ligne de transmission d'électricité Bipole 3 au Manitoba.
Radio-Canada

La Commission de protection de l'environnement du Manitoba reçoit jeudi les mémoires de divers groupes intéressés à s'exprimer à propos d'un projet de ligne de transmission de courant continu à haute tension de 1384 kilomètres.

Le 5 décembre dernier, le ministre de la Conservation, Gord Mackintosh, a réclamé que la Commission tienne une audience publique sur l'important projet électrique, évalué à 3,28 milliards de dollars selon les dernières estimations.

Parmi les groupes qui se présenteront devant les commissaires au Centre des congrès de Winnipeg, on compte l'Association des consommateurs du Canada, dont la branche manitobaine entend demander que le processus vers la réalisation du projet soit ralenti.

« Nous croyons qu'il y a de grands trous dans l'information disponible en ce moment. Rassemblons cette information, ensuite nous pourrons aller de l'avant », estime la directrice générale, Gloria Desorcy.

Elle précise que ce sont les données concernant les impacts sur la santé et les impacts environnementaux qui sont manquantes. Hydro Manitoba a déposé un rapport d'évaluation des impacts environnementaux le 1er décembre dernier. Elle y a ensuite ajouté une mise à jour technique sur l'impact attendu sur les populations de caribous il y a une semaine, de même que des analyses socio-économiques supplémentaires à la fin juillet.

La Première Nation Peguis et la Coalition Bipole 3 devraient également déposer des motions jeudi. La Coalition milite pour que le projet reprenne son tracé original, à l'est du lac Winnipeg.

Présentement, le tracé envisagé pour la ligne de transmission de 66 mètres de large relierait un éventuel poste de conversion qui serait construit à Keewatinoow, dans le nord-est de la province et un autre qui serait bâti à Winnipeg.

La ligne passerait complètement à l'ouest du lac Manitoba, longerait le sud-est de Thompson, l'est de Le Pas, le nord-est de Dauphin, puis passerait au sud de Portage La Prairie et de Winnipeg, pour finalement atteindre cette dernière par l'ouest.

Deux conférences préparatoires ont été tenues en juillet et en mai dernier et incluaient la présence de représentants d'Hydro Manitoba, de Conservation Manitoba, de plusieurs Premières Nations, de la Coalition et de l'Association.

Manitoba

Énergies renouvelables