•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Legault humilie les ex-adéquistes, soutient Jean Charest

Radio-Canada

Des propos tenus lundi matin par le premier ministre sortant font réagir d'ex-adéquistes de la région de Québec. Lors de son passage dans la circonscription Côte-du-Sud, Jean Charest a affirmé que le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, humiliait et écartait les ex-députés de l'Action démocratique du Québec (ADQ) de son équipe.

Le premier ministre a reproché à François Legault d'avoir abandonné certains engagements phares de l'ADQ. « Les 94 engagements qu'il prend, il flushe totalement l'ADQ et les anciens députés de l'ADQ. C'est une vraie humiliation. Ils ont fait un engagement de fusionner les partis sur la base de deux choses : le 100 $ pour les familles et le privé en santé », a affirmé Jean Charest.

Ces propos ont fait sourire l'ancien chef de l'ADQ, Gérard Deltell. Ce dernier affirme que si les libéraux mènent des attaques, c'est parce qu'ils se sentent menacés dans la région de Québec.

Selon M. Deltell, les idées propres à l'ADQ se retrouvent dans le programme de la CAQ. « Prenez, par exemple, le ménage qu'on veut faire dans les structures de l'État, les agences de santé, les commissions scolaires. Ce sont des thèmes qui ont été portés exclusivement par l'ADQ, et qui sont là maintenant. »

Gérard Deltell se fait rassurant et ajoute que le programme de la CAQ pour la capitale nationale sera expliqué dès la semaine prochaine.

D'autres réactions

Par ailleurs, d'anciens adéquistes qui ont formé le parti Équipe autonomiste ont eux aussi réagi aux propos de Jean Charest.

Un des membres fondateurs de ce nouveau parti, Éric Barnabé, a affirmé qu'il n'y avait rien de surprenant dans le fait que la CAQ allait finalement diluer l'ADQ. « Humilié, c'est un grand mot pour quelqu'un qui n'a jamais voulu de l'ADQ. François Legault n'a jamais voulu des idées de l'ADQ. Il n'est pas venu à l'ADQ, il a fondé son propre parti. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique