•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Matthew Gentry

Matthew Gentry

Photo : AFP / ALFREDO ESTRELLA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Comme Martine Dugrenier mercredi, le Canadien Matthew Gentry a perdu son combat pour la médaille de bronze dans la catégorie des 74 kg, vendredi, à Londres.

Le Britanno-Colombien a finalement terminé sa compétition au 5e rang.

Gentry faisait face à un lourd défi contre le Russe Denis Tsargush, champion du monde en 2009 et 2010. Le lutteur de 30 ans n'a pas été en mesure de percer l'étanche défense de son rival et il s'est incliné en deux manches, 3-0 aux points.

« Je suis fier. J'ai vraiment tout donné. C'est la devise de notre équipe cette année. Je suis très fier de la manière dont j'ai concouru et dont je me suis préparé, a affirmé Gentry. Je remercie tous mes entraîneurs, ma famille et tous ceux qui m'ont soutenu parce que sans eux, je ne serais pas ici. Je suis béni. »

Plus tôt dans la journée, lors du repêchage, Gentry avait défait le Portoricain Francisco Soler Tanco en deux manches (3-0 aux points).

Pour atteindre ce stade de la compétition, l'athlète de Vancouver, né aux États-Unis, avait gagné son premier combat de la journée en deux manches, 3-0 aux points, contre l'Indien Yarsingh Nadav. Puis, il avait perdu son deuxième contre le champion du monde, l'Américain Jordan Burroughs.

Comme Burroughs a atteint la finale, Gentry a obtenu un billet pour le repêchage.

Sans surprise, Burroughs s'est emparé du titre olympique en prenant la mesure de l'Iranien Sadegh Goudarzi, vice-champion du monde de 2010 et 2011, en finale. L'Ouzbek Soslan Tigiev et le Russe Denis Tsargush ont enlevé les médailles de bronze.

Tremblay méritant, mais éliminé

Chez les 55 kg, David Tremblay s'est bien défendu dans son premier combat, mais ça n'a pas été suffisant, et il a été éliminé du tournoi olympique.

Le Franco-Ontarien a pu marquer un point dans la deuxième période, mais son adversaire, le Turc Ahmet Peker, a remporté les deux manches et le combat aux points 3 à 1.

Tremblay a été éliminé du tournoi, car Peker a été battu au combat suivant, en quarts de finale.

C'est finalement le Russe Dzhamal Otarsultanov, pressenti comme le grand favori, qui a décroché l'or grâce à un gain de 3-1 contre le Géorgien Vladimer Kinchegashvili. Il a ainsi mis la main sur son premier titre d'envergure.

Le Japonais Shinichi Yumoto et le Nord-Coréen Yang Kyong-il ont pris les médailles de bronze.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !