•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrimoine Canada a choisi de financer différemment que le comité communautaire fransaskois

drapeau fransaskois
Radio-Canada

Le financement accordé par Patrimoine Canada aux organismes francophones de la Saskatchewan diffère cette année des recommandations d'un comité d'évaluation de la communauté fransaskoise.

Une entente entre le ministère et la communauté existe depuis une dizaine d'années et permet à au comité de prioriser et d'acheminer au ministère les demandes de financement des organismes.

Le ministère a l'habitude de respecter en général les recommandations du comité d'évaluation.

Toutefois, il n'a aucune obligation de respecter les propositions du comité.

Selon l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), les décisions divergentes cette année signifient que les fonctionnaires de Patrimoine Canada croient mieux connaître les besoins de la communauté fransaskoise que l'Association.

Ce n'est pas la première fois que le gouvernement ne respecte pas tout à fait la répartition de l'argent faite par l'ACF, souligne à regret son président.

Il va falloir tout simplement qu'on s'assure de faire porter notre influence auprès des bâilleurs de fonds et surtout au niveau des fonctionnaires qui apparemment prennent les décisions importantes à notre égard.

Paul Hepelle, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise

Des gagnants et des perdants

Pour 2012-2013, certains organismes obtiennent moins et d'autres plus que ce que le comité avait recommandé.

La Fédération des aînés fransaskois de Saskatoon a reçu 8000 $ de moins que préconisé, alors que la Fédération des francophones de Saskatoon s'est vue octroyer 12 000 $ de plus.

Saskatchewan

Société