•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Éric Lamaze

Éric Lamaze

Photo : Markus Schreiber

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La disqualification de la Canadienne Tiffany Foster de l'épreuve de saut d'obstacles continue à faire couler de l'encre.

Éric Lamaze boycottera les événements par équipe pour protester contre le manque de soutien de Canada Hippique dans ce dossier. C'est ce que rapportait mardi le site Internet spécialisé chronofhorse.com.

Lamaze aurait été courroucé par le communiqué de sa fédération nationale publié après l'exclusion de Foster. La Fédération équestre internationale (FEI) a disqualifié la monture de Foster, Victor, en raison d'une égratignure, jugée mineure par plusieurs, sur l'antérieur gauche.

« Nous appuyons entièrement le protocole d'évaluation de l'hypersensibilité mis en place par la FEI. Il s'agit d'une procédure très importante pour l'équité dans notre sport et pour le bien-être du cheval, lequel passe avant tout. Victor, notre cheval d'équipe, avait sur la couronne une petite zone sensible due à une lésion mineure, ce qui a mené à sa disqualification en vertu du protocole d'hypersensibilité de la FEI », a déclaré Michael Gallagher, président de la FEI.

Lamaze fera l'impasse sur les épreuves par équipe tant que sa fédération nationale ne défendra pas plus vigoureusement Foster.

D'ici là, il terminera mercredi matin l'épreuve individuelle de saut d'obstacles.

Un geste de Canada Hippique

Mercredi après-midi, Canada Hippique a tenté d'apaiser le jeu en publiant un autre communiqué dans lequel elle montre un plus grand appui à ses athlètes.

« Canada Hippique tient à réitérer que notre athlète Tiffany Foster et les autres membres de l'Équipe olympique canadienne n'ont rien fait de mal. Canada Hippique appuie sans réserve Tiffany Foster ainsi que le reste de l'équipe. Tous les membres de Canada Hippique et de l'Équipe olympique canadienne sont consternés et déçus de la fin prématurée du rêve olympique de Tiffany Foster (...) », écrit Michael Gallagher.

Canada Hippique y soutient que le protocole d'évaluation de l'hypersensibilité de la FEI doit être revu et que le « Canada serait ravi de jouer un rôle dans les discussions en collaboration avec les autres pays de la famille de la FEI. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !