•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canola : les cultures record font miroiter d'importants profits

Une plante de canola

Une plante de canola

Photo : Presse Canadienne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ensemencement record de canola au Canada concorde avec un bon prix pour les grains canadiens en ce moment.

Les cultivateurs inondés l'an dernier au Manitoba et en Saskatchewan ont été nombreux à planter du canola dans l'espoir de faire un bon profit.

Le directeur de la commission des producteurs agricoles du Canada entrevoit des bénéfices intéressants pour les producteurs des Prairies.

« C'est le prix du colza qui était très bon ce printemps, autour de 12 $ le [boisseau]. En ce moment, il est proche de 14 $, ce qui fait que tout s'annonce bien pour la récolte », rappelle Raymond Blanchette.

Un prix de vente de 14 $ le boisseau est l'équivalent de plus de 600 $ la tonne de l'oléagineux. Il s'agit d'une augmentation de 40 % du prix d'échange, par rapport à la même période, durant la saison 2009-2010.

La tonne de canola pour le mois de novembre prochain s'échangeait à 611 $ sur le marché de la Bourse des marchandises de Winnipeg jeudi matin.

La sécheresse qui sévit aux États-Unis serait en bonne partie responsable de l'augmentation des prix.

À l'échelle nationale, le canola à lui seul devrait rapporter la somme record de 10 milliards de dollars au Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !