•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inde : interrogations sur les raisons de la gigantesque panne d'électricité

Un poteau électrique à Calcutta
Un poteau électrique à Calcutta Photo: AFP / DIBYANGSHU SARKAR
Radio-Canada

Après le retour de l'électricité, voici venu le temps des interrogations en Inde sur les raisons qui ont conduit à la gigantesque panne de courant qui a paralysé la moitié du pays.

Les journaux indiens ont été les premiers à rechercher des raisons de cette défaillance et surtout à trouver les responsables.

Le journal The Hindu rapporte que pour les autorités indiennes ce sont les cinq États indiens (l'Uttar Pradesh, le Punjab, le Rajasthan, l'Haryana et l'Uttarakhand) qui sont responsables de cette situation pour avoir utilisé plus d'énergie que ce qui leur est permis.

De son côté, l'Hindustan Time rapporte que les raisons de la panne sont à chercher du côté des infrastructures. Selon le journal, cette panne était prévisible du fait que le pays n'a pas augmenté ses capacités de transport d'énergie, alors que les demandes des États ont augmenté.

Le quotidien The Economic Times titrait en une : « L'Inde superpuissance. Repose en paix ». Selon le journal, l'image de l'Inde comme place forte des hautes technologies a pris « une raclée ».

The Times of India titrait, lui, « Sans courant et sans idée » avant de proposer cinq pistes de réflexion, dont le recrutement de régulateurs compétents en remplacement des actuels fonctionnaires à la retraite.

Le défi de l'énergie

En Inde, où l'électricité provient essentiellement du charbon, les coupures de courant sont très fréquentes. L'offre est inférieure de 12 % à la demande, selon les chiffres de la commission au plan.

Le groupe public Coal India ne parvient pas à répondre à la demande, en raison du manque de combustible et de la vétusté des infrastructures.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Le Monde

International