•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaétan Barrette et Claire Samson candidats pour la CAQ

Entrevue avec Gaétan Barrette

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a annoncé mardi la candidature de Gaétan Barrette dans la circonscription de Terrebonne et celle de Claire Samson dans la circonscription d'Iberville.

Candidat vedette pour la CAQ, Gaétan Barrette était jusqu'à tout récemment président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ). Le radiologiste se présente dans une région où le parti espère faire des gains, la Rive-Nord de Montréal. Il se définit déjà comme futur ministre de la Santé et dit avoir hâte d'amorcer sa première campagne électorale.

Ça fait un an que je travaille pour causer la surprise ce matin.

Gaétan Barrette

Moins connue du public, Claire Samson était présidente de l'Association des producteurs de films et de télévision du Québec (APTFQ). Elle a auparavant été directrice des communications et directrice de la programmation au réseau français de Radio-Canada, vice-présidente exécutive et chef des opérations à TQS, ainsi que vice-présidente des communications à TVA.

J'ai l'intention d'être une députée très accessible dans le comté d'Iberville [...] que j'aime déjà beaucoup.

Claire Samson

Claire Samson dit avoir décidé de se joindre à la CAQ parce qu'elle admire l'équipe du parti. De son côté, Gaétan Barrette affirme avoir fait ce choix à cause de la situation politique des dix dernières années. « À un moment donné, il faut arrêter de critiquer, quand on était à l'extérieur, ce qui était ma fonction principale, et participer en tant que politicien, éventuel ministre de la Santé », dit-il.

« La culture et la santé sont des secteurs clés pour notre équipe. Dans notre mission de relance du Québec, ces deux domaines font partie de nos priorités », a déclaré François Legault en présentant ses candidats.

Réaction du Parti libéral

« On soupçonnait depuis un bon moment que M. Barrette faisait de la politique, » a réagi le premier ministre Jean Charest depuis Sherbrooke.

« Ce qui m'étonne de cette candidature, c'est la piètre opinion qu'il a de M. Legault. » Selon le premier ministre, M. Barrette aurait affirmé, le 25 février dernier, qu'aucun des ministres de la Santé des 20 dernières années ne possédait les compétences nécessaires. François Legault a été ministre de la Santé en 2002 et 2003.

L'actuel ministre de la Santé, Yves Bolduc, a lui aussi réagi à la candidature de Gaétan Barrette en arguant que ce dernier proposait des idées simplistes.

Le docteur Barrette, c'est celui qui a dit que les médecins de famille, c'était des paresseux, qu'ils ne travaillent pas assez. Alors qu'on sait qu'ils travaillent 60-70 heures par semaine. C'est celui qui amène des idées simplistes, qui dit que les autres n'en font jamais assez.

Yves Bolduc, ministre de la Santé

« Je pense que les Québécois, également, vont voir que le docteur Barrette, depuis plusieurs mois, cachait ses vraies intentions », a-t-il ajouté.

Maud Cohen fera le saut en politique

La présidente de l'orde des ingénieurs du Québec, Maud CohenLa présidente de l'ordre des ingénieurs du Québec, Maud Cohen

Par ailleurs, Radio-Canada a appris que François Legault annoncera mercredi la candidature de la présidente de l'Ordre des ingénieurs du Québec, Maud Cohen. On ignore pour le moment dans quelle circonscription elle défendra les couleurs de la CAQ.

Première femme en 30 ans à occuper la présidence de l'Ordre, Mme Cohen s'est fait connaître au cours des derniers mois en assurant la défense de sa profession dans le tumulte des allégations de corruption et de collusion dans l'industrie de la construction.

L'ex-animatrice et journaliste Jocelyne Cazin, qui a animé pendant plusieurs années l'émission J.E. sur les ondes de TVA, songeait elle aussi à faire le saut avec l'équipe de François Legault. Elle a toutefois confirmé mardi qu'elle ne sera pas de la prochaine campagne.

Politique