•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tuerie d'Aurora : 142 chefs d'accusation contre James Holmes

Un croquis judiciaire de James Holmes (troisième depuis la droite) lors de sa comparution

Un croquis judiciaire de James Holmes (troisième depuis la droite) lors de sa comparution

Photo : Jeff Kandyba

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'auteur présumé de la fusillade dans un cinéma d'Aurora, au Colorado, James Holmes, a été formellement accusé lundi. Il fera face à 142 chefs d'accusation, dont 24 de meurtre et 116 de tentative de meurtre.

L'homme de 24 ans est accusé de meurtre prémédité et de meurtre commis avec la plus extrême indifférence pour chacune de ses 12 victimes. Il devra également répondre d'une accusation de possession d'engins explosifs et d'une autre de circonstances aggravantes pour violence.

L'ancien étudiant en neuroscience comparaissait pour la deuxième fois devant un tribunal de Centennial, près de Denver. Il s'est présenté à l'audience avec le même air hagard que lors de sa première comparution, il y a une semaine.

L'audience n'a pas été retransmise à la télévision. Les caméras et les appareils photo ont été interdits à la demande de la défense. Le président du tribunal, William Sylvester, a jugé qu'une trop grande médiatisation pourrait nuire au droit de l'accusé de subir un procès équitable.

La cour examine par ailleurs une requête des avocats de la défense qui tentent d'empêcher que soit utilisé comme preuve un courrier que James Holmes avait envoyé à la psychiatre qui le suivait. Cette dernière est une spécialiste de la schizophrénie. La défense affirme que ce courrier, qui détaillerait ses plans du massacre, est protégé par le secret médical.

La justice devrait aussi se prononcer sur la santé mentale de l'accusé. Selon l'ancien procureur adjoint de Denver, Craig Silverman, la défense va sûrement plaider la folie de leur client et sa non-responsabilité criminelle.

James Holmes a été arrêté dans la nuit du 19 juillet dernier après avoir ouvert le feu avec une arme semi-automatique dans une salle du cinéma Century 16, près de Denver, lors d'une représentation spéciale du film Batman, The Dark Knight Rises. La fusillade a fait 12 morts et 58 blessés.

La procureure du comté d'Arapahoe, Carol Chambers, n'a pas encore annoncé si la peine de mort sera réclamée contre l'accusé, qui est un étudiant au doctorat en neuroscience à l'Université du Colorado.

Lors de sa première comparution le 23 juillet, James Holmes n'a pas dit un mot. Cette audience était destinée à l'informer de ses droits et de la nature des procédures entreprises contre lui.

Selon la police, James Holmes avait acheté plus de 6000 cartouches de calibres variés avant de commettre son geste. Un véritable arsenal avait été découvert dans sa voiture le soir du drame.

Holmes possédait un fusil d'assaut semi-automatique AR-15, la version civile du M-16 militaire, un fusil de chasse de calibre 12 et deux pistolets semi-automatiques de calibre 40.

Des équipes de démineurs ont par ailleurs mis plusieurs heures avant de sécuriser son appartement, où la présence de plusieurs dispositifs explosifs avait été détectée.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !