•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le titre de Facebook perd près de 12 %

facebook
Radio-Canada

L'action de Facebook (NASDAQ:FB (Nouvelle fenêtre)) a été malmenée sur les marchés vendredi. Elle a perdu 11,7 % de sa valeur, s'échangeant à 23,70 $US en fin de séance. Le titre s'était d'abord effondré de 15 % à l'ouverture des marchés, au lendemain du dévoilement de ses résultats financiers qui ont inquiété les investisseurs.

Dans sa première publication de résultats depuis que le site de réseautage est coté, Facebook annonçait une perte de 157 millions de dollars, comparée à un bénéfice net de 159 millions de dollars un an plus tôt. L'entreprise a aussi fait état de revenus plus importants que prévu.

Les gains de la société ont augmenté de 32 %, pour atteindre 1,18 milliard de dollars.

Il y a deux mois, le titre du réseau social créé par Mark Zuckerberg était entré en bourse à 38 $US. Il avait touché un sommet de 45 $US pendant sa première séance. Certains investisseurs se demandaient alors s'il n'était pas surévalué et si l'investissement serait rentable.

Colin Sebastian, de la firme Baird Research, affirme que l'entreprise a vu augmenter ses dépenses liées à la technologie. Il mentionne que les revenus publicitaires ont été meilleurs que prévu et que la compagnie améliore sa capacité à rentabiliser l'utilisation de son site par les abonnés qui y accèdent par des applications pour les téléphones portables et les tablettes.

Selon lui, les utilisateurs de téléphone cellulaire dans les pays en développement favorisent la croissance des abonnés mensuels du site de réseautage, dont le nombre a crû de 29 % par rapport à l'an dernier. Le 30 juin dernier, on estimait à 955 millions le nombre de personnes actives sur Facebook.

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Économie