•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation de victimes de prêtres pédophiles

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une quarantaine de personnes qui prétendent avoir été agressées sexuellement par des prêtres ont manifesté avec leur famille, jeudi, à la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré.

Ces présumées victimes ont voulu profiter de la fête de Sainte-Anne, le 26 juillet, pour dénoncer les agressions sexuelles commises par des religieux.

Plaque commémorative à la mémoire des enfants victimes de pédophilesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plaque commémorative à la mémoire des enfants victimes de pédophiles

L'Association des victimes de prêtres a tenté de déposer à la résidence des pères Rédemptoristes, voisine de la basilique, une plaque commémorative à la mémoire des enfants victimes de pédophiles, mais le regroupement a dû se contenter de déposer la plaque devant le monastère.

« C'est avec une grande fierté que je suis ici aujourd'hui pour appuyer les victimes qui ont été agressées ici, là, juste en arrière du séminaire Saint-Alphonse », affirme la présidente et fondatrice de l'Association des victimes de prêtres, France Bédard.

Une marche silencieuse à la chandelle est prévue en soirée.

À Sainte-Anne-de-Beaupré, des pensionnaires du Séminaire Saint-Alphonse ont été victimes de sévices sexuels par le passé. En février dernier, le père rédemptoriste Raymond-Marie Lavoie a notamment écopé de trois ans de prison pour avoir agressé sexuellement 13 anciens élèves du Séminaire Saint-Alphonse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !