•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Corée du Nord : Kim Jong-un est marié à sa mystérieuse compagne

Kim Jong-un en compagnie de son épouse, le 6 juillet 2012

Kim Jong-un en compagnie de son épouse, le 6 juillet 2012

Photo : AFP / KNS

Radio-Canada

La télévision officielle nord-coréenne a levé le voile mercredi sur l'identité de la mystérieuse jeune femme qui a été vue aux côtés du dirigeant Kim Jong-un. Il s'agit de son épouse.

Cette annonce met fin à des semaines de spéculations sur l'inconnue apparue récemment avec Kim Jong-un lors d'événements publics, notamment le 6 juillet pendant un concert, puis le 8 juillet au cours d'une visite au mausolée de son grand-père, Kim Il-Sung.

Lors d'une brève annonce sur la visite du jeune dirigeant dans un parc d'attractions, le présentateur de la télévision d'État a affirmé que Kim Jong-un s'y était rendu mardi avec « son épouse, la camarade Ri Sol-ju », sans donner de précisions sur elle ni sur la date de leur mariage.

Selon certains observateurs sud-coréens, la jeune femme d'une vingtaine d'années serait une chanteuse. Elle aurait été liée à Kim Jong-un il y a plusieurs années, mais Kim Jong-il, père de l'actuel « dirigeant suprême », aurait mis fin à leur idylle.

Il y a sept mois, Kim Jong-un a succédé à son défunt père à la tête de la Corée du Nord. Son âge exact n'est pas connu.

Nouvelle image

« C'est assez inhabituel pour la Corée du Nord de présenter son dirigeant avec son épouse en public », affirme Yang Moo-Jin, enseignant au département des études nord-coréennes de l'Université de Séoul. « Cela illustre la campagne du régime pour créer une nouvelle image de son leader et ses efforts pour montrer que sa direction est stable », a-t-il expliqué.

Alors que son père ne s'était exprimé qu'une seule fois en public en 17 ans de pouvoir, Kim Jong-un se montre plus décontracté. Il a été vu faisant une accolade à des soldats, posant pour les photographes avec des troupes ou bras dessus, bras dessous avec des femmes.

Le 16 juillet, Pyongyang a annoncé le départ du maréchal de l'armée Ri Yong-Ho « pour raison de santé », un prétexte, selon les experts. Pour les analystes, cette annonce publique de la part d'un des pays les plus secrets et les plus isolés de la planète confirme que Kim Jong-un renforce son contrôle sur l'armée.

Selon une étude publiée mercredi par l'International Crisis Group (ICG), il ne faudrait pas pour autant s'attendre à des réformes ou à un apaisement des tensions dues à l'armement nucléaire de la Corée du Nord.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

International