•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe à la CCQ

Manifestation d'employés de la CCQ

Manifestation d'employés de la CCQ

Radio-Canada

Une entente de principe a été conclue entre la Commission de la construction du Québec et ses 600 employés de bureau.

L'entente sera soumise aux syndiqués ainsi qu'aux membres du conseil d'administration de la CCQ dans les prochains jours. Par voie de communiqué mardi soir, la CCQ a fait savoir qu'elle ne commenterait pas le contenu de l'entente d'ici là.

Les 600 employés membres du Syndicat des employés professionnels et de bureau, affilié à la FTQ, sont en grève depuis le 5 juin. Ils étaient sans contrat de travail depuis décembre 2009.

Le litige portait notamment sur des coupes dans le régime de retraite, une réduction de la masse salariale, la sécurité d'emploi et les assurances collectives.

La direction accusait le syndicat de négocier de mauvaise foi, tandis que le syndicat accusait la présidente-directrice générale de la CCQ, Diane Lemieux, de faire preuve de mépris et d'intransigeance. Deux plaintes avaient d'ailleurs été déposées à la Commission des relations de travail : la première pour négociations de mauvaise foi et la seconde pour tentatives d'entrave aux activités du syndicat.

L'entente survient une semaine après que la ministre du Travail, Lise Thériault, eut nommé Normand Gauthier à titre de médiateur.

Cet accord ne concerne que les employés sans pouvoir d'enquête, les 300 employés chargés des enquêtes et inspections sur les chantiers n'étant pas en grève.

Avec les informations de La Presse canadienne

Économie