•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'équipe canadienne de basketball féminin

Photo : AFP / JOE KLAMAR

Radio-Canada

L'équipe féminine canadienne de basketball s'attarde aux derniers préparatifs cette semaine à Toronto avant le grand départ pour Londres. Le Canada compte surprendre cette année, même s'il a le statut de négligé.

L'équipe canadienne n'a pas participé aux derniers Jeux olympiques. Lizanne Murphy faisait partie de la formation en 2007 lorsqu'elle a raté sa qualification pour les Jeux de Pékin.

« Mon rêve a été détruit. J'ai pensé juste à ça pendant les derniers cinq ans. Alors pour moi, mon rêve est réalisé et c'est vraiment cool », explique-t-elle.

Le Canada n'a toutefois pas eu la tâche facile cette année. Il s'est qualifié de justesse au tournoi de la dernière chance le 1er juillet grâce à une victoire contre le Japon.

La capitaine de l'équipe, Teresa Gabrielle, est une vétérane dans cette formation canadienne. Sa dernière participation aux Jeux olympiques remonte à l'an 2000 à Sydney.

Elle compte profiter pleinement de cette expérience olympique qui pourrait bien être sa dernière : « En 15 ans, je n'ai participé que deux fois aux Jeux. Il faut que les joueuses profitent du moment. »

La plupart des joueuses de la formation n'étaient qu'au niveau universitaire il y a cinq ans. Aujourd'hui, l'équipe compte parmi ses rangs des joueuses professionnelles plus expérimentées.

« On a une équipe plus âgée, plus intelligente et plus focus sur le but. Je crois que c'est vraiment ça. On a beaucoup grandi dans les cinq dernières années », laisse entendre Murphy.

L'une des dernières à obtenir son billet pour Londres, l'équipe canadienne est prête à relever le défi. Sa défense représente sa plus grande force.

« Même si on est un peu plus petits que les autres pays qu'on va rencontrer, on va leur poser des problèmes. On est vraiment agressives, on n'arrête pas de courir tout le temps », soutient l'attaquante Lizanne Murphy.

L'équipe aura l'occasion de le prouver le 28 juillet quand elle affrontera la Russie, une des meilleures équipes du monde.

(D'après un reportage de Jean-François Poudrier)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Basketball

Sports