•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avion commercial intercepté par des CF-18 près de Québec

CF-18

CF-18

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux avions chasseurs CF-18 canadiens ont escorté pendant un certain temps un avion d'un transporteur commercial près de Québec, lundi, car l'appareil, qui volait vers Toronto, ne répondait pas aux appels de communication radio.

Les avions de combat, qui ont décollé de la base de Bagotville, sont intervenus en vertu de l'accord sur le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), interceptant l'appareil aux environs de 13 h 50.

Le NORAD a fait savoir que les chasseurs avaient pu aider le Boeing 767-300 à rétablir la communication radio avec la tour de contrôle de circulation aérienne. L'avion a ensuite poursuivi sa route jusqu'à destination sans plus d'incidents.

Une porte-parole du NORAD à Winnipeg, la capitaine Jill Strelieff, a précisé que l'avion, qui appartient à la compagnie aérienne portugaise EuroAtlantic Airways, avait quitté Paris pour Toronto avec 303 passagers à son bord. Ces derniers n'auraient eu connaissance de rien.

Depuis le 11 septembre 2001, plusieurs pays occidentaux, dont le Canada, ont adopté des politiques sévères dans des cas particuliers, dont un avion commercial qui ne répond pas à aucun message radio.

« [L'armée intervient] lorsqu'une situation est tellement extraordinaire, tellement ambiguë, que l'on suspecte qu'il pourrait y avoir eu une prise d'otage à l'intérieur d'un avion, après avoir perdu la communication avec les pilotes. On envoie alors une escorte militaire, qui, dans un cas extrême, aurait l'autorité de pouvoir abattre l'avion, si nécessaire », explique Michel Juneau-Katsuya, expert en sécurité nationale.

La mission du NORAD est de prévenir les attaques aériennes contre l'Amérique du Nord. L'organisation est formée d'équipes canadiennes et américaines de surveillance, qui répondent aux activités aériennes inconnues, non souhaitées ou non autorisées dans le ciel, en plus de fournir des avertissements sur la situation maritime et aérienne du territoire nord-américain.

Avant le 11 septembre 2001, le NORAD avait pour mission de défendre l'espace nord-américain de menaces provenant de l'extérieur des frontières canado-américaines. Depuis le 11 septembre, le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord doit concentrer une partie de ses efforts d'observation de mouvements aéronautiques au-dessus du territoire nord-américain.

Après les attaques de septembre 2001, les activités de prévention, de détection et de protection du NORAD n'ont fait que croître.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !