•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étienne Gaboury décoré de l'Ordre du Manitoba

Étienne Gaboury a reçu jeudi l'Ordre du Manitoba.

Étienne Gaboury a reçu jeudi l'Ordre du Manitoba.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'architecte franco-manitobain Étienne Gaboury a reçu la plus haute distinction du Manitoba des mains du lieutenant-gouverneur de la province, Philip Lee, jeudi, lors d'une cérémonie au palais législatif.

Au cours d'une carrière de plus de cinq décennies, Étienne Gaboury a conçu plus de 300 projets dans le monde entier. Au Manitoba, il a notamment dessiné la Cathédrale de Saint-Boniface et le bâtiment de la Monnaie royale canadienne, mais il a aussi imaginé l'église du Précieux-Sang.

Récipiendaire de l'Ordre du Canada en 2010, M. Gaboury a pris sa retraite il y a quatre ans, mais son héritage continue d'être une source d'inspiration.

« Je suis très heureux d'être reconnu par la communauté dans laquelle j'ai oeuvré pendant si longtemps. Le fait d'être reconnu dans la communauté, je pense que c'est un aspect qui ressort dans cet honneur que l'on me donne », a déclaré l'architecte qui reçoit l'Ordre du Manitoba avec humilité.

« Je reconnais que ces choses-là n'arrivent pas seulement par sa volonté de faire les choses, il faut l'appui d'une foule de gens, l'aide et l'apport de la communauté, des gens qui nous ont formés (...) », a-t-il ajouté.

Étienne Gaboury se dit reconnaissant à ses parents, ses enfants et surtout à son épouse, Claire, à ses côtés depuis 56 ans.

Il souligne aussi que son expérience à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris a beaucoup influencé sa carrière.

Collaborateur d'Étienne Gaboury sur 30 projets, dont l'Esplanade Louis Riel, Guy Préfontaine affirme que la force de l'architecte se trouvait dans sa capacité de s'identifier avec les communautés.

« Nous suivions aussi l'architecture régionaliste, qui veut dire que c'est quelque chose qui doit avoir du bon sens dans son contexte », précise-t-il.

Certaines de ses oeuvres innovatrices ont marqué la communauté francophone du Manitoba. « L'incendie de l'ancienne cathédrale était un grand drame, mais la reconstruction, telle qu'elle a été faite, ça a été quand même pour la génération qui a suivi et pour nous maintenant un grand bénéfice », estime monseigneur Albert Fréchette.

L'oeuvre de M. Gaboury qui a le plus marqué Guy Préfontaine est l'église Précieux-Sang. « Il y a un sentiment éphémère que l'on ne retrouve pas dans des autres édifices », explique-t-il.

Malgré toutes les oeuvres monumentales qui portent la signature d'Étienne Gaboury, c'est de sa maison dont l'architecte est le plus fier.

« Parce qu'elle représente exactement ce que je voulais réaliser. Alors évidemment, c'est une oeuvre qui, pour moi, est la plus complète que j'ai réalisée », conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !