•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre million pour lutter contre l'agrile du frêne à Ottawa

Agrile du frêne

Photo : Ville de Montréal

Radio-Canada

La Ville d'Ottawa poursuit sa lutte contre l'agrile du frêne. Les élus ont approuvé, mercredi, lors de leur dernier conseil municipal avant le congé de l'été, l'injection de 1 million de dollars supplémentaires.

Cette somme servira à planter cette année davantage d'arbres, afin de remplacer ceux qui ont été touchés par l'insecte ravageur.

Les fonds permettront aussi de multiplier l'injection d'insecticide pour protéger davantage d'arbres.

Afin de sensibiliser davantage la population, la Ville avait organisé à la fin avril une session d'information sur cet enjeu.

L'agrile du frêne est un insecte ravageur venu d'Asie. Ses larves prolifèrent sous l'écorce, pouvant faire mourir les arbres. L'insecte ne possède aucun prédateur naturel en Amérique du Nord. Sa présence sur notre continent a été remarquée en 2002. L'agrile a été détecté pour la première fois à Ottawa en juillet 2008. Un an plus tard, les premiers cas ont été déclarés à Gatineau.

À la mi-mai, la Ville de Gatineau prévoyait abattre cette année 260 arbres ravagés par l'agrile du frêne.

L'insecte devrait continuer sa progression vers l'est. Après avoir touché les secteurs de Hull et d'Aylmer, il risque de s'attaquer aux frênes du parc de la Gatineau.

La Commission de la capitale nationale (CCN) n'a toutefois pas signalé sa présence, pour l'instant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Société