•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens de Plantagenet s'opposent à un projet d'usine d'asphaltage

L'usine doit voir le jour en bordure de la route de comté 17.
L'usine doit voir le jour en bordure de la route de comté 17.

Dans l'Est ontarien, le projet d'un fabricant d'asphalte soulève la grogne des résidents. L'entreprise PB Paving and Landscaping souhaite s'installer à l'ouest du village de Plantagenet, en bordure de la route de comté 17.

Des citoyens craignent les effets nocifs de cette production, notamment de la hausse de la circulation routière.

On pratique une agriculture dite durable où on ne fait aucune utilisation de produits chimiques, alors ça ne nous fait pas plaisir. Mais on va au-delà de ça pour se préoccuper plus du bien commun de la région.

Suzanne Lavoie, copropriétaire de la Ferme Mariposa

Les propriétaires de la ferme Mariposa n'en ont pas contre le projet d'usine comme tel, mais plutôt contre l'emplacement de celle-ci.

De son côté, le maire d'Alfred-Plantagenet, Jean-Yves Lalonde, reconnaît qu'un « projet d'une telle envergure provoque une réaction du public ».

Pour s'installer sur le terrain qu'elle convoite, l'entreprise a toutefois besoin d'un amendement au plan officiel des Comtés unis de Prescott et Russell ainsi que d'une modification au règlement de zonage municipal. Ces changements peuvent être contestés devant la Commission des affaires municipales de l'Ontario.

Il faut considérer tous les aspects avant d'émettre notre opinion. Mais il faut voir tout ce qu'il y a sur la table avant de pouvoir émettre cette opinion.

Jean-Yves Lalonde, maire d'Alfred-Plantagenet

Les citoyens d'Alfred-Plantagenet auront l'occasion de se faire entendre lors de la réunion du conseil municipal de lundi prochain.

D'après le reportage de Denis Babin

Ottawa-Gatineau

Économie