•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de la tournée de consultations sur les défis des Autochtones hors réserve

Dwight Dorey, vice-chef national du Congrès des peuples autochtones
Dwight Dorey espère développer des politiques nationales à partir des préoccupations locales qui seront exprimées durant ses consultations sur la situation des Autochtones hors réserve.
Radio-Canada

Les besoins des membres des Premières Nations qui résident à l'extérieur des réserves seront au coeur d'une série de consultations nationales qui ont débuté lundi à Winnipeg.

Les consultations sont menées par le Congrès des peuples autochtones (CPA), dans le cadre d'une tournée de l'Ouest canadien qui s'arrêtera à Vancouver.

Son vice-chef national, Dwight Dorey, croit que le Canada doit se doter de politiques nationales sur les membres de Premières Nations vivant hors réserve.

La majorité des Autochtones du pays sont dans cette situation et une grande part d'entre eux affluent dans les grands centres urbains, rappelle M. Dorey, qui évoque des défis récurrents pour ces personnes.

« Les problèmes quotidiens les plus importants sont la recherche d'emploi, la formation et le logement », dit-il, tout en ajoutant les questions de santé et les questions matrimoniales contenues dans la Loi sur les foyers familiaux situés dans les réserves et les droits ou intérêts matrimoniaux.

Cette loi, longtemps réclamée par les femmes autochtones pour combler le vide législatif laissé vacant par la Loi sur les Indiens, a été adoptée par le Sénat en décembre dernier.

Sortir des efforts individuels pour trouver une ligne directrice

Le CPA veut servir de courroie de transmission entre le fédéral et le grand nombre d'organisations qui offrent des services locaux aux Autochtones en milieu urbain.

« Plusieurs personnes n'ont pas entendu parler de nous, car nous n'avons pas de branche provinciale active, nous sommes une organisation nationale », insiste M. Dorey.

Le CPA a déjà été dirigé par le sénateur conservateur Patrick Brazeau. Il fait partie de la poignée d'organisations autochtones qui prendront part au Conseil de la fédération à Halifax, du 25 au 27 juillet prochains.

« Nous avions une rencontre avec le Centre d'amitié autochtone de Winnipeg aujourd'hui. Eux ne s'impliquent pas vraiment dans le développement de politiques publiques, ils se concentrent davantage sur les programmes directs », affirme M. Dorey.

« Le Congrès, lui, est dans le développement de politiques, nous avons les experts pour faire cela », ajoute-t-il.

Manitoba

Autochtones