•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté franco-manitobaine perd Michelle Cenerini

L'ancienne conseillère politique aux affaires francophones du Manitoba, Michelle Cenerini

L'ancienne conseillère politique aux affaires francophones du Manitoba, Michelle Cenerini

Photo : Salon mortuaire Desjardins

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancienne conseillère politique aux affaires francophones, Michelle Cenerini, est morte lundi, à son domicile, des suites d'un cancer.

La notice nécrologique publiée jeudi précise que la femme née en 1955, à Cardinal au Manitoba, s'est éteinte entourée de ses proches.

Mme Cenerini a travaillé durant plusieurs années auprès de l'actuel premier ministre manitobain, Greg Selinger, d'abord comme adjointe personnelle lorsqu'il était ministre des Finances, puis comme conseillère spéciale lorsqu'il a pris la tête du gouvernement provincial.

Michelle Cenerini a notamment siégé à la toute première commission de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM). Elle s'est aussi fait connaître au sein de l'équipe de l'organisme d'éducation et de formation professionnelle Pluri-Elles.

Ses funérailles auront lieu samedi à 10 h 30, à l'église catholique de Saint-Norbert, rue Saint-Pierre.

Réactions

Murielle Gagné-Ouellette, ancienne directrice générale de l'organisme Pluri-Elles et amie de Michelle Cenerini, l'a côtoyée pendant plusieurs années, notamment lorsque Mme Cenerini était présidente de l'organisme.

« C'est sous sa présidence, en 1989, que l'organisme a été reconnu comme centre de femmes financé par le gouvernement provincial »

— Une citation de  Murielle Gagné-Ouellette

Mme Gagné-Ouellette estime que son départ est une grande perte pour les femmes de la communauté, pour qui elle s'est battue et dont elle a défendu les droits.

Elle ajoute que c'est grâce à des personnes comme sa défunte amie que certaines causes progressent dans la société.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !