•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec veut se débarrasser des poêles à bois polluants

Un poêle à bois.

Un poêle à bois (archives)

Radio-Canada

Pour se débarrasser des vieux poêles à bois polluants, le gouvernement du Québec offrira jusqu'à 600 $ à leurs propriétaires pour qu'ils achètent des appareils conformes aux nouvelles normes.

Le ministre de l'Environnement, Pierre Arcand, en a fait l'annonce mardi en présentant le programme Changez d'air qui entrera en vigueur le 15 août prochain

Le gouvernement espère ainsi retirer des foyers des milliers de vieux appareils polluants.

« Les appareils de chauffage conventionnels émettent jusqu'à dix fois plus de particules et trois fois plus d'autres contaminants que les appareils certifiés, en plus d'être responsables de 40 % de toutes les émissions de particules fines au Québec », a expliqué dans un communiqué le ministre Arcand.

Le retrait ou le remplacement de ces appareils contribuera à favoriser une meilleure qualité de l'air, à diminuer le nombre d'épisodes de smog hivernal sur le territoire et aura ainsi des effets positifs directs sur la santé de la population.

Le ministre Pierre Arcand

Ce programme sera administré par l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA). Il s'adresse à l'ensemble du Québec, à l'exception de l'île de Montréal qui dispose déjà d'un programme similaire.

Le programme Changez d'air s'inscrit dans le cadre du Plan d'action sur les changements climatiques du gouvernement du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société