•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entente à l'amiable et une amende record pour GlaxoSmithKline

Médicaments
Photo: iStock / iStockPhoto
Radio-Canada

Le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) paiera une amende record de 3 milliards de dollars pour mettre fin à des poursuites du gouvernement américain liées à la promotion illégale de médicaments et à des mensonges sur les prix.

GlaxoSmithKline était accusée d'avoir fait la « promotion illégale de certains médicaments, de ne pas avoir dévoilé certaines données liées à la sûreté (des médicaments) et d'avoir fait de fausses déclarations sur les prix », selon un communiqué du département américain de la Justice.

Dans un accord au civil qui accompagnait l'affaire pénale, le gouvernement américain déclarait que les pratiques de commercialisation inappropriées de l'entreprise incluaient l'offre aux médecins de vacances, de voyages de chasse, et même de billets pour des spectacles de Madonna.

L'accord de lundi est conclu avec le gouvernement fédéral, et aussi avec plusieurs États américains.

Il comprend des amendes de 1 milliard au criminel et de 2 milliards au civil en lien avec la vente de Paxil, de Wellbutrin et d'Avandia, tous produits par le géant pharmaceutique. La société a également accepté d'être surveillée par des représentants du gouvernement pendant cinq ans.

« Depuis trop longtemps, nous entendons dire que l'industrie pharmaceutique perçoit ces règlements tout bonnement comme un coût normal pour faire des affaires », a déclaré en conférence de presse Stuart F. Delery, le chef de la division civile du département de la Justice.

« La résolution d'aujourd'hui ne vise pas seulement à punir des actes répréhensibles et à récupérer l'argent des contribuables, mais aussi à s'assurer pour l'avenir que GSK agit conformément à la loi », a-t-il ajouté.

De son côté, le président de GlaxoSmithKline, Andrew Witty, a exprimé ses regrets et affirme avoir appris de ses erreurs.

Le dernier record d'amende pour une entreprise pharmaceutique s'élevait à 2,3 milliards et concernait la commercialisation frauduleuse de 13 produits par Pfizer, dont le Viagra et le médicament contre le cholestérol Lipitor.

Avec les informations de Agence France-Presse, et BBC News

Société