•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incompréhension des Autochtones devant le meurtre de trois femmes à Winnipeg

Shawn Lamb est soupçonné de meurtre à Winnipeg.
Shawn Lamb est soupçonné de meurtre à Winnipeg. Photo: CBC

Des membres de la communauté autochtone manitobaine se demandent pourquoi les autorités policières ont mis si longtemps avant d'arrêter Shawn Lamb, le meurtrier présumé de trois femmes à Winnipeg.

Des membres de la communauté autochtone manitobaine se demandent pourquoi les autorités policières ont mis si longtemps avant d'arrêter Shawn Lamb, le meurtrier présumé de trois femmes à Winnipeg.

Le casier judiciaire de l'accusé est pourtant impressionnant, disent certains autochtones qui comptent se rassembler à Winnipeg mardi soir pour une veillée aux bougies en l'honneur des victimes.

M. Lamb a été condamné 109 fois en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Ontario depuis 1979.

Au Manitoba, il a été condamné 45 fois depuis 2002 pour des affaires de fraude, de vol, de contrefaçon et de profération de menaces.

Il a également été accusé d'agressions sexuelles en mai et en juin dernier.

« La police de Winnipeg n'écoute toujours pas nos voix, ni nos tuyaux », affirme Denise, une prostituée autochtone de 29 ans qui préfère garder l'anonymat par mesure de sécurité, étant donné qu'elle aurait elle-même échappé aux mains de Shawn Lamb. Elle soutient avoir parlé à la police de son périple, sans qu'elle réagisse.

L'homme de 52 ans est accusé des meurtres non-prémédités de Carolyn Sinclair, Tanya Nepinak et Lorna Blacksmith. Une des dépouilles n'a pas été retrouvée.

Réaction d'Ottawa

Les nombreuses comparutions devant les tribunaux du meurtrier présumé exaspèrent également Vic Toews, le ministre de la Sécurité publique, qui se demande comment la justice a pu le relâcher après tant de condamnations.

La communauté autochtone réclame par ailleurs une enquête publique afin d'empêcher d'autres femmes d'être tuées à leur tour.

Alberta

Société