Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade dans la petite Italie de Toronto : un homme est arrêté

Une fusillade a fait un mort dans un café de la petite Italie, à Toronto.

Une fusillade a fait un mort dans un café de la petite Italie, à Toronto.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La police a arrêté un homme en lien avec une fusillade en plein jour survenue cette semaine dans la petite Italie de Toronto. Les autorités ont indiqué que Dean Wiwchar, 26 ans, a été arrêté sans résistance jeudi, et qu'il comparaîtra en cour vendredi pour faire face à une accusation de meurtre prémédité.

Elles ont affirmé que l'homme est un résident de la Colombie-Britannique ayant des contacts à Toronto, et qu'il avait sur lui des pièces d'identification sous différents noms.

La police de Toronto n'en dit pas beaucoup plus sur cette affaire, alors qu'une « enquête élargie » impliquant d'autres corps policiers, incluant la Gendarmerie royale du Canada (GRC), est toujours en cours.

La police a indiqué que la fusillade de lundi était une attaque ciblée contre John Raposo, qui est mort d'une balle dans la tête.

Un autre homme, qui n'est pas identifié, a été blessé dans l'échange de tirs, mais la police a dit croire qu'il n'était pas visé par l'attaque. Il devrait survivre à ses blessures.

John Raposo, 35 ans, était connu des policiers, mais les autorités n'ont pas donné davantage de détails. Des informations circulant dans les médias laissent croire qu'il aurait pu avoir des liens avec le crime organisé, mais sans appartenir à un groupe en particulier.

La fusillade survenue lundi à l'extérieur du Sicilian Sidewalk Cafe a eu lieu alors que des dizaines de partisans de soccer s'étaient réunis dans une boutique de douceurs glacées pour regarder une joute du championnat de l'Euro.

À ce moment, le tireur portait un chapeau blanc et un masque blanc et une veste de sécurité orange avec un « X » vert fluorescent à l'avant et à l'arrière.


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario