•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Lord Selkirk II ravagé par les flammes

Le paquebot Lord Selkirk II, à Selkirk au Manitoba

Mardi, le pont supérieur a été ravagé par un incendie que la Gendarmerie royale du Canada considère suspect.

Photo : Ron Dhaliwal

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) considère que l'incendie qui a ravagé le pont supérieur du paquebot Lord Selkirk II est d'origine suspecte.

Les agents de la GRC ont été dépêchés dans un marécage de la municipalité manitobaine de Selkirk vers 12 h 30 mardi, où ils ont constaté le brasier qui consumait l'embarcation de plus de 53 mètres.

Les pompiers ont maitrisé l'incendie en quelques heures.

Dans un communiqué, la police fédérale a indiqué qu'elle menait une enquête, avec l'aide de représentants du bureau du commissaire provincial aux incendies.

Les autorités demandent à la population de demeurer loin du lieu de l'incendie et de respecter les banderoles de police.

Bâti en 1969 dans la ville où il a été retrouvé en flammes, le Lord Selkirk II était à l'abandon depuis 2010 et s'apprêtait à être mis en pièces par ses propriétaires.

Manitoba

Justice et faits divers